Je peux entendre l'océan (Umi ga Kikoeru) , réalisé en 1993

Rikako Muto est une lycéenne de Tokyo qui vient s'établir à Kochi avec sa mère en cours d'année scolaire. Kochi est une ville sur l'île de Shikoku, au sud du Japon, très différente de Tokyo. Bien que bonne élève et charmante, Rikoku s'habitue mal à son nouvel environnement et ne s'intègre pas parmi les élèves. Ses parents sont séparés et a suivi avec regret sa mère à Kochi. Elle est remarquée par Yutaka Matsuno qui la présente à son meilleur ami, Taku Morisaki, le narrateur du téléfilm. Au cours d'un voyage à Hawaï, le hasard fait qu'elle emprunte de l'argent à Taku. Quelques mois plus tard, elle est sensée partir pour Osaka en avion avec Yumi Kohama, sa meilleure amie. Arrivée à l'aéroport, elle achète des billets pour Tokyo. Affolée, Yumi appelle Taku à l'aide pour la raisonner. Finalement Taku est contraint d'accompagner Rikako chez son père jusqu'à Tokyo tandis que Yumi rentre sagement chez elle. Au cours de cette escapade, Taku fera plus ample connaissance avec Rikako.

Je peux entendre l'océan
Moyenne : 5.0 pour 1 vote

Les releases

Ajouter une release au film Je peux entendre l'océan
  • Formats disponibles :
  Release Dernier fichier Qualité Fichiers
Voir le nfo de la release Ocean.Waves.1993.720p.BluRay.x264-EiDER Ocean.Waves.1993.720p.BluRay.x264-EiDER 30/04/2017 Disponible FANSUB 1 fichier
Voir le nfo de la release Ocean.Waves.1993.1080p.BluRay.x264-EiDER Ocean.Waves.1993.1080p.BluRay.x264-EiDER 30/04/2017 Disponible FANSUB 1 fichier

L'avis des membres

Le commentaire de ElyosopoliS

ElyosopoliSCommenté par ElyosopoliS (44), Le

Voilà bien un film que je n'aurais peut-être pas dû regarder. Au début, Taku nous confie qu'il n'aime pas les filles et forcément avec le stéréotype qu'on nous présente ici, on ne peut que les détester. Rikako est pédante, capricieuse, pimbêche du début à la fin. Sous prétexte que mademoiselle a subi le divorce de ses parents, elle se donne des grands airs et utilise les gens à son compte. J'ai eu envie de la baffer tout du long. Malgré tout, elle fait rêver les deux copains et intrigue. Pff, quels masos ! Le film ne dure qu'1h10 et pourtant j'ai trouvé cela longuet, c'est pour dire à quel point c'était pas palpitant. Je ressors un peu énervée, tout en me demandant quel rapport le contenu a avec le titre "je peux entendre l'océan". A aucun moment on nous parle de l'océan, que ce soit métaphoriquement ou plus simplement géographiquement. Enfin, et pour couronner le tout, le film commençant à dater un peu, les voix japonaises de l'époque sont stridentes et font mal aux oreilles.

5 / 10
Commentez ce film

Commentez ce film

  • Ma note : 0/10 Pensez à donner une note au film grâce aux étoiles situées sous l'affiche du film
Répondre au commentaire d'un membre
La page c'est chargé en 0.311 secondes // PHP