Troupe d'élite (Tropa de Elite / Elite Squad) , réalisé en 2007

1997. Les milices armées liées au trafic de drogue contrôlent les favelas de Rio. Rongée par la corruption, la police n'intervient plus sur le terrain. Les forces d'élite du BOPE (Bataillon des opérations spéciales de police) sont livrées à elles-mêmes dans leur lutte sans merci contre les trafiquants. Mais le maintien de l'ordre a un prix : il est de plus en plus difficile de distinguer le bien du mal, de faire la différence entre l'exigence de justice et le désir de vengeance.
Le Capitaine du BOPE Nascimento est en pleine crise : en plus de risquer sa vie sur le terrain, il doit choisir et former son successeur, dans l'espoir de quitter cette vie de violence et de rester auprès de son épouse, qui s'apprête à donner naissance à leur premier enfant.
Neto et Matias, deux de ses recrues les plus récentes, sont amis d'enfance : l'un est un as de la gâchette, l'autre refuse de transiger sur ses idéaux. À eux deux, ils seraient parfaits pour le poste. Séparément, il n'est pas sûr qu'ils puissent s'en tirer vivants...
 
Date de sortie en France :

Troupe d'élite
Moyenne : 8.4 pour 13 votes

Troupe d'élite : L'Ennemi intérieur

Troupe d'élite : L'Ennemi intérieur
Ce film fait partie de la saga Troupe d'élite

Les releases

Ajouter une release au film Troupe d'élite
  • Formats disponibles :
 ReleaseDernier fichierQualitéFichiers
Tropa.de.Elite.Elite.Squad.2007.blu-ray.x264.720P.DTS-CHD13/03/20111 fichier
Tropa.De.Elite.2007.720p.BluRay.DTS.x264-CtrlHD13/05/2012Disponible Z21 fichier
Elite.Squad.2007.LiMiTED.720p.Bluray.x264-SEPTiC01/03/20121 fichier

L'avis des membres

Le commentaire de ahuribarbu

ahuribarbuCommenté par ahuribarbu (179), Le

Bon, c'est ma première vision du film, mais j'appuie totalement l'analyse de Takuandaichi qui m'a convaincue de regarder le film (sans regret). J'ai hâte de découvrir la suite. Je modère simplement son propos en l'affinant peut-être.

Comme grille de lecture, je trouve que le film n'apparaît pas comme une apologie du fascisme mais présente une lecture réellement profonde des motivations des différents acteurs. Qui amène du coup à appréhender les divers enjeux de manière assez riche et complexe. Je le rejoins complètement dans l'idée qu'on ne peut en vouloir aux jeunes aspirants (surtout quand on a vécu - ou subi - soi-même une instruction militaire). Mais ce que cela révèle, c'est à quel point la confiance dans le système, et dans la sacro-sainte loi, jusqu'à la défendre au bout du canon d'un flingue, peut mener à se transformer, comme dit dans le film, pour le pire et le meilleur.

Bref, une grande richesse, une profonde réflexion, le tout filmé avec des acteurs d'exception, un rythme rapide, très rapide, une bande-son plus que prenante... Effectivement un chef d'oeuvre d'une grande richesse.

10 / 10
  • 0
  • 0

Le commentaire de Takuandaichi

TakuandaichiCommenté par Takuandaichi (74), Le

Attention : Chef d'oeuvre. Ce 20/20 n'est pas là par hasard.

Je viens de revoir les deux volets pour la troisième fois de ma vie, et je vous le jure, j'ai tenté très fort de chercher des défauts à ces flims.
Après les avoir considéré des années comme des oeuvres maîtresses, je me suis dit "Revois-les, Fab, il y a sans doute des choses que tu apprécieras un peu moins, quelques faiblesses que ton expérience fera apparaître..."
Bah non, rien.
La direction, la mise en scène, l'édition sonore, l'aperçu de la vie à Rio, tout cela est une pure merveille.
Mieux ? Les acteurs. Ils sont grandioses. Mathias, Neto, même les corrompus Rochas et Fabio ainsi que le psychopathe Marcinho sont des archétypes qui esquivent impeccablement les clichés et stéréotypes.
Le meilleur ? Le capitaine Nascimento, dont le portugais chantant vous guidera tout du long dans un monde atrocement violent, mesquin et injuste, celui de la police et des favelas brésiliennes. La faute à un Wagner Moura parfait (je n'ai pas d'autres mots), qui à lui tout seul me donne envie de voir la série Narcos dans laquelle il interprète Pablo Escobar. Il joue ici un exécuteur fachiste au ordres d'un gouvernement corrompu, mais atteint pour la 1ère fois de sa vie par des crises d'angoisse dues à la naissance prochaine de son fils.
Attention, le film est dur. Mais vraiment, y compris au niveau moral/psychologique. On y voit la détresse de deux jeunes aspirants bouffés/digérés par le système, fonçant rejoindre les rangs d'une force ultra-violente pour qu'enfin, ils aient l'impression que leurs actes comptent, qu'ils existent pour quelque chose. Le pire ? C'est qu'on peut difficilement leur en vouloir...

Cette critique est valide pour les deux films qui ne forment en fait qu'une oeuvre.
Méfiance, en regardant seulement le premier vous pourriez avoir l'impression que le propos final est une quasi-incitation au fachisme... avant de voir les propos du second.
Il faut faut dire que les deux sont adapté du même livre Elite da tropa, écrit par le sociolologue Luis Eduardo Soares et les deux ex-capitaines du BOPE Batista et Pimentel.

A voir une fois dans sa vie.

10 / 10
  • 1
  • 0
Commentez ce film

Commentez ce film

  • Placez du texte entre les signes | pour masquer son contenu aux membres et les obliger à passer leur souris sur le texte pour l'afficher
    Utiliser le sigle @ pour mentionner un film
    Utilisez le signe # pour mentionner un acteur
    Utilisez le signe § pour mentionner un membre du site
    Durant les recherches, n'indiquez pas les espaces et écrivez tout attaché.
  • Ma note : 0/10 Pensez à donner une note au film grâce aux étoiles situées sous l'affiche du film
Répondre au commentaire d'un membre
La page c'est chargé en 0.336 secondes // PHP