Bienvenue sur SubSynchro

Personne ne cherche un developpeur web ? Je me fais un peu chier en ce moment.

Sinon de mon coté je cherche un graphiste pour un logo !

Mon mail contact@subsynchro.com mais vous le saviez déjà !

Envoyez moi des mails, j'aime bien !

Vos alertes disponibles

Si vous étiez membre, vous auriez pu gerer vos alertes depuis la page d'accueil !

Vos alertes disponibles

Si vous étiez membre, vous auriez pu gerer vos alertes depuis la page d'accueil !

Les derniers sous-titres en image

  • Sicario / Sicario
  • Sicario

  • 11 releases, 18 fichiers
  • Le Boss / Il boss
  • Le Boss

  • 1 release, 1 fichier

Les films à l'affiche

RSS
  • Night School / Night School
  • Night School

  • Sortie Au cinéma, le 05/12/2018
  • 9 releases, 5 fichiers
  • Hunter Killer / Hunter Killer
  • Hunter Killer

  • Sortie Au cinéma, le 12/12/2018
  • 14 releases, 6 fichiers
  • Bird Box / Bird Box
  • Bird Box

  • Sortie Sur Netflix, le 21/12/2018
  • 4 releases, 2 fichiers
  • The Quake / Skjelvet
  • The Quake

  • Sortie En e-Cinema, le 03/01/2019
  • 1 release, 1 fichier
  • Creed II / Creed II
  • Creed II

  • Sortie Au cinéma, le 09/01/2019
  • 7 releases, 4 fichiers
  • Forgiven / The Forgiven
  • Forgiven

  • Sortie Au cinéma, le 09/01/2019
  • 4 releases, 1 fichier
  • Juste pour rire / The Last Laugh
  • Juste pour rire

  • Sortie Sur Netflix, le 11/01/2019
  • 4 releases, 1 fichier
  • IO / IO
  • IO

  • Sortie Au cinéma, le 18/01/2019
  • 3 releases, 2 fichiers
  • Close / Close
  • Close

  • Sortie Au cinéma, le 18/01/2019
  • 2 releases, 1 fichier
  • The Wife / The Wife
  • The Wife

  • Sortie En e-Cinema, le 24/01/2019
  • 5 releases, 5 fichiers
  • Velvet Buzzsaw / Velvet Buzzsaw
  • Velvet Buzzsaw

  • Sortie Sur Netflix, le 01/02/2019
  • 2 releases, 1 fichier
  • My Beautiful Boy / Beautiful Boy
  • My Beautiful Boy

  • Sortie Au cinéma, le 06/02/2019
  • 10 releases, 5 fichiers
  • Ralph 2.0 / Ralph Breaks the Internet
  • Ralph 2.0

  • Sortie Au cinéma, le 13/02/2019
  • 7 releases, 2 fichiers
  • Boy Erased / Boy Erased
  • Boy Erased

  • Sortie Au cinéma, le 27/03/2019
  • 8 releases, 5 fichiers
  • Compañeros / La noche de 12 años
  • Compañeros

  • Sortie Au cinéma, le 27/03/2019
  • 2 releases, 2 fichiers
  • Puzzle / Puzzle
  • Puzzle

  • Sortie Au cinéma, le 24/04/2019
  • 4 releases, 2 fichiers

Les 10 dernières critiques postées

Creed II

Creed II

iznogoodgoodCommenté par iznogoodgood (4) le

Le premier Creed était une réussite sachant renouveler les recettes du succès des Rocky. Le second Creed n'apporte rien de nouveau et étire en longueur les états d'âme du héros rendant le film presque ennuyeux. À voir pour les inconditionnels.

3 / 10
The Vanishing

The Vanishing

FOURIERANTCommenté par FOURIERANT (43) le

Ambiance très sombre pour un huis-clos bien ficelé.Film tiré d'une histoire vraie,mais l'intrigue ne correspond sans doute pas à la réalité des faits.

4.5 / 10
The Vanishing

The Vanishing

wingfingerCommenté par wingfinger (2) le

bon démarrage du film,puis le scénario dérape et la fin c'est du grand n'importe quoi,on n'y crois pas surtout venant de butler a contre emploi.A éviter donc.☹

Creed II

Creed II

Elric De MelnibonéCommenté par Elric De Melniboné (99) le

Bon... Ça se laisse regarder, même si c'est un peu formaté (beaucoup). Dans le style, j'ai préféré "Warrior", mais les acteurs font le boulot. C'est surtout nostalique pour moi.
Ça manque un tout petit peu de tripes (ce que Warrior avait réussi lui je trouve).
Bref, pour les fans de Rocky, les autres seront sans doute un peu plus critiques.

5 / 10
A Taxi Driver

A Taxi Driver

KaroshiCommenté par Karoshi (6) le

Ben wouais, le cinéma Coréen, ça déchire, mets y vous si vous ne connaissez pas encore ...

Bohemian Rhapsody

Bohemian Rhapsody

Cuchulain22700Commenté par Cuchulain22700 (8) le

Version ripolinée du biopic par Walt Disney, très loin de la vraie histoire, Freddy Mercury disait lui meme que faire un film sur lui nécessitait un triple X. Reste la prestation assez fantastique de Rami Malek, et la blague meta sur Wayne's World.

5 / 10
Bohemian Rhapsody

Bohemian Rhapsody

ichimatsuCommenté par ichimatsu (1) le

Un peu abusé les chicos de Freddie, et si en plus rien n'est vrai (le film est une grosse connerie mensongère) alors on va dire que c'est une fiction juste correct. Les dialogues sont un peu débiles quand même... Dommage tout ça, juste une machine à fric.
Merde ils ont quand même été mettre "We will rock you" en 1980 !! Sérieux là !!

5 / 10
How It Ends

How It Ends

SubSynchroCommenté par SubSynchro (422) le

Franchement on se fait chier ... Il n'y a rien de très interessant dans ce film. C'est un roadtrip de 3000km sans réel rebondissement. A la fin on ne sait meme pas pourquoi tout ca se passe
Franchement passez votre chemin malgré un casting sympa et une affiche alléchante !

2 / 10
Bohemian Rhapsody

Bohemian Rhapsody

Elric De MelnibonéCommenté par Elric De Melniboné (99) le

Je me permets un deuxième commentaire (enfin plutôt un troisième car je suis un glandu qui fait des doublons ^^), car je n'avais même pas fait gaffe à la personne qui avait réalisé Bohemian Rhapsody.
Bryan Singer... Le gars est accusé de quatre agressions sexuelles sur mineurs (autrement dit, c'est un pédophile). C'est d'autant plus grave que ce n'est pas la première fois. J'avais vu un documentaire où il était déjà visé par de telles accusations.
Il me semble que c'est suffisamment important pour que j'en parle ici afin d'avertir les membres de Subsynchro et tous ceux qui passeraient dans le coin.
Et Pour ceux qui comme Frédéric Mitterrand ou encore Jack Lang me diront qu'il faut savoir séparer l'homme de l'artiste, je les renvoie au petit discours de Blanche Gardin lors des Molières 2017...

9 / 10
Overlord

Overlord

TakuandaichiCommenté par Takuandaichi (64) le

Inattendu !
Par le réalisateur de "Son of a gun", un polar qui se regarde sans plus et qui n'a comme véritable intérêt que de montrer Ewan Mc Gregor en salopard, Overlord est assez surprenant dans son traitement.
Ni un film historique sur la WWII, ni un nanar avec des zombis nazis, Overlord a choisi le parti de faire une "fiction de guerre et d'horreur".
Une histoire d'expérimentation "médicale" qui rappelle à la fois des horreurs bien réelles, mais qui décide de virer fantastique.
Tout cela serait simplement un essai de plus de lier guerre et fantastique façon Deathwatch ("La Tranchée") si ce n'était la réal et surtout à mon gout... le casting.
Le jeune black Jovan Adepo, déjà repéré sur des rôles bien intenses tels que dans "Fences" de Denzel Washington ou "Mother", est impeccable du début à la fin. Un rookie qui découvre l'horreur de la guerre sans finir en John Rambo, malgré un paquet d'expérience acquise.
Pilou Asbaeck, sans doute un des seuls bons rôles de la daube de remake de Ghost In The Shell (et pourtant j'adore Batou, croyez-moi quand je vous dit qu'il m'a surpris en réussissant ce rôle) et aussi en symphatique Smiley content Euron Greyjoy dans Game of Thrones, interprète un lieutenant nazi sacrement glaçant et charismatique.
Wyatt Russel que je découvre ici en caporal américain froid et parfois cruel m'a pas mal bluffé également.
Chose étonnante : le film gère plutôt bien les langues. Dans les films américains on a l'habitude d'un français parlé par des canadiens et d'un english baragouiné à coté. là non, Mathilde Olivier (bonne actrice également) est crédible en anglais comme en français, Pilou Asbaek crédible en anglais, allemand ET français, Jovan Adepo est même compréhensible alors que son français rappelle plus le cajun de la louisiane. Pas l'habitude.
A part le casting, la réalisation est l'autre point fort du film. Après une entrée très forte (parachutage de la 101ème oblige), la tension chute pour remonter très graduellement, tout en installant un coté glauque et sale qui colle à la peau, pour ainsi dire. Et elle monte sacrément, ça fait plaisir pour un film dont je n'avais pas entendu parler une seule fois avant 3 jours de cela. Pas de grosse tête de casting dont on est sûr du sort, ici ça meure assez vite et souvent brutalement. De très bonnes mise en scène de l'action comme de la discussion également, ainsi que des fusillades dont on ressent la violence et l'impact.
La BO sait être présente discretement tout en montant correctement pour un film de guerre.
Le point faible qui m'empêche de monter la note à 8/8,5 ? La fin, toujours bien filmée mais bien trop prévisible et classique des films US, j'aurais souhaité que le film "ose" un peu plus à ce niveau là.

Pour la critique de Elric, le film ne sanctifie pas non plus les alliés, faut pas déconner (notemment sur une scène de torture), sur ce point un film comme Il faut sauver le soldat Ryan est bien plus propagandiste... (vous vous souvenez du fondu enchainé sur le drapeau ricain à la fin ? Smiley joyeux)

7.5 / 10
La page c'est chargé en 0.033 secondes // PHP