Nuclear

1083 sous-titres ajoutés depuis 4093 jours
Membre depuis le
Vu la dernière fois sur le site le
Premier sous-titre ajouté le : Last.Days.2005.LiMiTED.PROPER.DVDRip.XviD-LiNE
Dernier sous-titre ajouté le : Parasite.2019.KOREAN.BRRip.XviD.MP3-VXT
Nuclear Voir tous les sous-titres postés par Nuclear

Classement

  • #8 Gh0st 1 113
  • #9 Nuclear 1 083
  • #10 Membre désinscrit 933

Statistiques d'upload de cette année

Les sous-titres qu'il attend

Activités recencées durant le mois de Mai

Le membre Nuclear ne souhaite pas faire appairaitre ces dernières activités sur le site.

Ses 436 commentaires

Ready Player One

Ready Player One

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Inventif et franchement enthousiasmant dans la première partie, on décroche ensuite devant la paresse de son intrigue. Dommage !

6 / 10
Godzilla II : Roi des monstres

Godzilla II : Roi des monstres

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si l'on parvient à faire abstraction de la débilité de son scénario, le film réserve quelques moments spectaculaires pour peu que l'on ne soit pas sujet à l'indigestion.

4 / 10
Vaiana, la légende du bout du monde

Vaiana, la légende du bout du monde

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré sa prise de risque minimale, cette production nous rappelle que les équipes Disney sont des orfèvres dans le divertissement familial.

7 / 10
Tarzan

Tarzan

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On parle de "hardsubs" (ou bien "hardcoded subs") quand les sous-titres sont intégrés à l'image et ne constituent pas un fichier à part.
Il est donc impossible de les modifier tel que vous le conseillez.

Préférez le terme "subs", cela vous évitera quelques étourderies Smiley content
Amicalement.

Creed : L'Héritage de Rocky Balboa

Creed : L'Héritage de Rocky Balboa

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Mièvre, maladroit et même crétin parfois, le film n'a véritablement de boxe que son nom, qu'il bafoue d'ailleurs honteusement.

4 / 10
Black Sea

Black Sea

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré son introduction expéditive (qui fait plutôt office de prétexte), on suit avec intérêt cette plongée dans les abysses psychologiques des protagonistes.
On est cependant (très) loin de l'excellent "Das Boot" de Petersen.

6 / 10
Prémonitions

Prémonitions

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré sa forme soignée, le film n'a ni la l'audace, ni l'intensité des thrillers-culte.

6 / 10
Le Dernier Chasseur de sorcières

Le Dernier Chasseur de sorcières

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Gné ?

Batman : Mauvais Sang

Batman : Mauvais Sang

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Entre drames familiaux surréalistes et seconds couteaux interchangeables (et forcément exaspérants), on peine à trouver de l'intérêt à cette nouvelle adaptation.

5 / 10
Le Prodige

Le Prodige

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

S'il est aisé d'apprécier l’œuvre pour son rythme, sa reconstitution historique et la performance de Maguire, on s'étonne néanmoins, à la fin du film, de n'avoir strictement rien appris sur les échecs et leur mystique.

6 / 10
Spectre

Spectre

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Insignifiant sur le fond et grotesque sur la forme, cette genèse de super-vilain légendaire méritait d'avoir infiniment plus de gueule !

6 / 10
The Walk : Rêver plus haut

The Walk : Rêver plus haut

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses quelques plans vertigineux, le film, peu aidé par ses seconds rôles anecdotiques, ne s'extirpe jamais du biopic mièvre à l'américaine.

6 / 10
Ant-Man

Ant-Man

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si ses auteurs parviennent à éviter le ridicule malgré son scénario improbable, cette n-ième adaptation des studios Marvel n'est ni épique, ni drôle, et à peine originale.
De plus, le fan-service, basé ici sur l'auto-référence, est particulièrement superflu.

6 / 10
Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E

Agents très spéciaux : Code U.N.C.L.E

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Aussi ambitieuse qu'enthousiasmante, cette nouvelle œuvre de Ritchie qui met enfin de côté ses intrigues distordues, est un vrai ravissement pour les oreilles, les yeux et les amateurs de bon esprit.

7 / 10
Les Minions

Minions-2015-TS-REPACK.720p_xvid-JTR.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Tout sauf synchro.

San Andreas

San Andreas

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Devant cette gigantesque escroquerie, on se surprend à implorer la mort de tous les crétins du film, comme pour évacuer la frustration que cette innommable série B nous a sadiquement infligé.

4 / 10
Terminator: Genisys

Terminator: Genisys

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Mauvaise raison d'un remake et faux prétexte pour un reboot, ce Terminator n'a plus de science-fiction que l'incertaine rentabilité d'un X-ième épisode. On décrochera cependant un sourire coupable devant l'indestructible T-800, et son interprète attachant, pourtant "CGI-sé" à outrance.

5 / 10
Jurassic World

Jurassic World

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A l'instar des visiteurs du parc, le spectateur en a pour son argent : aventure, romance, et petits frissons (virtuels). Seulement l'exaltation n'est plus tout à fait au rendez-vous ; les manèges hollywoodiens ne procurent guère plus d'ivresse qu'à leurs producteurs.

6 / 10
À la poursuite de demain

À la poursuite de demain

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A trop faire mumuse avec les nouveaux joujous de leur franchise fraîchement acquise, les auteurs oublient de nuancer leur propos et fricotent même dans leur conclusion avec un eugénisme bien gras.
Cela dit, ce Clooney grincheux et ses gadgets rigolos nous font ponctuellement passer de bons moments.

6 / 10
À la poursuite de demain

À la poursuite de demain

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ici c'est l'espace "critique de films", pas un forum pour anti-capitalistes en herbe.
Amicalement.

Avengers : L'Ère d'Ultron

Avengers : L'Ère d'Ultron

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce que son scénario est grotesque et ses élans dramatiques pénibles, ce divertissement de grande envergure relève de la véritable opération de filouterie.

5 / 10
Hard Day

Hard Day

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le principal attrait du film réside dans son scénario habile et nerveux, qui procure de véritables montées d'adrénaline.

7 / 10
Good Kill

Good Kill

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Finalement bien peu critique envers la politique belliciste des États-Unis, ce "Good Kill" est un mélo boiteux qui ne s'extirpe jamais des clichés.

5 / 10
Les Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire

Les Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'espace commentaire sert à commenter les films.
Dès lors, j'attends avec impatience ta critique sur cette sortie.
Amicalement.

Kingsman : Services secrets

Kingsman : Services secrets

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A trop singer le film d'espionnage, cet honnête film popcorn finit par se foutre de son spectateur.

6 / 10
It Follows

It Follows

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

S'il ne soignait pas tant sa forme, ce thriller prétentieux, dont l'enthousiasme critique laisse perplexe, croupirait dans une mauvaise filmothèque de fana du genre.

5 / 10
Le Limier

Le Limier

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses dialogues subtils et son habile mise en scène, le film, en s'autorisant de brusques changements de ton, perd un peu de son intensité.

6 / 10
The November Man

The November Man

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce "November Man", à qui il manque l'ingéniosité et l'envergure des grands films d'espionnage, ne marquera assurément pas le genre malgré l'évidente bonne volonté de l'équipe.

6 / 10
Lucy

Lucy

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Quand Besson s'éprend de science et de philosophie, on s'attend à un nouveau produit grotesque et singulièrement idiot... Gagné !

5 / 10
La Planète des singes : L'Affrontement

La Planète des singes : L'Affrontement

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Face à ce divertissement honnête qui fait la part belle à l'action, on peut tantôt s'étonner, tantôt s'inquiéter de voir que les primates ont bien plus de charisme que leurs homologues glabres.

7 / 10
Ordure !

Ordure !

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette œuvre expérimentale, à la fois crue et subtile, vous hantera pendant longtemps.

8 / 10
X-Men: Days of Future Past

X-Men: Days of Future Past

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si la qualité des opus de cette saga n'est pas toujours régulière, ici on a incontestablement affaire à un grand cru.

8 / 10
Her

Her

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il parvient à matérialiser les émotions et tient un propos d'une impertinente justesse sur la nature humaine, le film est franchement brillant.

8 / 10
Edge of Tomorrow : Aujourd'hui à jamais

Edge of Tomorrow : Aujourd'hui à jamais

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses quelques scènes un peu grotesques, cette production béton de SF présente un aspect ludique incontestable.

7 / 10
Albator : Corsaire de l'espace

Albator : Corsaire de l'espace

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Grandiose, épique et brillant, cet Albator est finalement un grand film de SF.

8 / 10
Godzilla

Godzilla

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il est à la fois grotesque, paresseux, inconsistant et prétentieux, ce Godzilla version 2014 frise le nanar.

4 / 10
Sabotage

Sabotage

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Avec ses fusillades généreuses et ses quelques scènes d'une froide radicalité, ce Sabotage constitue un film sincère, qui se refuse à répondre aux impératifs commerciaux. Cependant, ses quelques égarements scénaristiques lui sont un peu préjudiciables.

6 / 10
Non-Stop

Non-Stop

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré son décollage réussi et généreux en suspens, le film, trop peu ingénieux, se met rapidement en pilote automatique. Dommage !

5 / 10
Babysitting

Babysitting

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses dialogues bien écrits et quelques gags bien sentis, cette comédie, dont les considérations sentimentales ont cruellement tendance à briser le rythme, n'est pas franchement délirante.

5 / 10
Grizzly

Grizzly

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bien qu'offrant des bien belles images et quelques moments gracieux, on suspecte parfois l'équipe de surinterpréter les comportements animaliers voire même de les induire.

6 / 10
Le Loup de Wall Street

Le Loup de Wall Street

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En bénissant les loups et en glorifiant la débauche, l’ouvrage est véritablement obscène.
Du point de vue de la forme, si celle-ci demeure encore honorable, on a souvent l'impression d'assister au déclin d'un réalisateur, dont l'auto-parodie semble être devenue la seule issue.

6 / 10
Appleseed Alpha

Appleseed Alpha

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Artistiquement et techniquement bluffant, l'anime peut aussi s'enorgueillir de donner une âme à son univers peuplé de cyborgs en CGI.

7 / 10
Sinister

Sinister

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le film réserve son lot de scènes bien flippantes mais son script, et particulièrement sa conclusion, déçoivent.

6 / 10
Captain America : Le Soldat de l'hiver

Captain America : Le Soldat de l'hiver

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Hormis sa pyrotechnie et ses chorégraphies qui en mettent plein les mirettes, le film souffre d'une intrigue bien faiblarde, maladroitement dissimulée derrière une certaine posture critique.
Coup de gueule pour Johansson : son physique de pute slave et ses attitudes arrogantes sont insupportables.

6 / 10
In the Mood for Love

In the Mood for Love

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En éludant son montage maladroit qui neutralise la peine que Wong semble se donner à travailler ses atmosphères, le métrage procure une expérience authentiquement aérienne grâce à sa plastique raffinée et ses fulgurances sensuelles.

8 / 10
The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

The Amazing Spider-Man : Le Destin d'un héros

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Sous un tel déluge de CGI, les tentatives pour dramatiser le récit paraissent souvent vaines, voire parfois incongrues. Cela dit, la séance, quoiqu'un peu longuette, se savoure sans déplaisir et, contrairement au premier opus, les vacuités se font bien plus digestes.

6 / 10
Batman : Assaut sur Arkham

Batman : Assaut sur Arkham

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Au final, on soupçonne les auteurs, face à cette chose qui n'a plus de Batman que le nom, d'avoir privilégié désespérément un fan-service outrancier.
Le spectateur avisé n'appréciera pas du tout.

5 / 10
Joe

Joe

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si son casting impeccable et son ambiance soignée nous rendent ce drame social poignant, on constate cependant, à regrets, que les effets de mise en scène appuyés de son réalisateur finissent par nuire à la narration.

6 / 10
American Nightmare

American Nightmare

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

S'il propose une vision radicale mas intéressante des dérives sécuritaires, le film ne constitue pas, loin s'en faut, une expérience fort terrifiante, faute à ses coups de théâtre bien paresseux.

6 / 10
Dark Clown

Dark Clown

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En n'assumant jamais ses ambitions copieusement second degré, le film éprouve les limites d'un genre
ultra-balisé et forcément bien peu palpitant.

5 / 10
M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps

M. Peabody et Sherman : Les Voyages dans le temps

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Hormis le charisme délirant de son chien prodige, l'ensemble, étonnamment peu astucieux dans sa narration, ne captivera que le jeune public.

6 / 10
Need for Speed

Need for Speed

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Avec ses protagonistes sans profondeur, voire parfois complètement demeurés et son intrigue cousue de fil blanc, cette adaptation de la licence d'EA fait commercialement pire que son modèle. Cependant, les rugissements des bolides en caméra embarquée sont franchement grisants.

5 / 10
Les Trois Frères : Le Retour

Les Trois Frères : Le Retour

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré la sympathie qu'inspire le trio, tantôt grinçant tantôt potache, la séance provoque un véritable malaise : profondément rétrograde ou volontairement idiot, notre cœur balance.

5 / 10
Transcendance

Transcendance

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si ses quelques imprécisions lui sont parfois dommageables, ce "Transcendance", spectaculaire et subtil, a suffisamment d'arguments pour ne pas avoir à rougir face aux productions cultes de S.F.

7 / 10
The Machine

The Machine

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré sa première partie inutile et son manque d'envergure, cette petite production sincère de S.F
vaut pour son atmosphère oppressante délicieusement 80's et son propos pas foncièrement crétin.

5 / 10
Enemy

Enemy

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il s'applique élégamment à ne jamais se dévoiler, ce thriller psychologique est tout bonnement captivant.

8 / 10
Le vent se lève

Le vent se lève

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A l'instar de ces films dont on sort troublés mais comblés, ce chant du cygne exhale un véritable parfum de chef-d’œuvre.

8 / 10
300 : La Naissance d'un empire

300 : La Naissance d'un empire

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Il faut avouer que le sommeil est particulièrement propice aux expériences virtuelles en tous genres, notamment celles que procure le jeu-vidéo.

Le Crocodile du Botswanga

Le Crocodile du Botswanga

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si sa première partie réserve quelques moments de franche rigolade, le film devient cependant embarrassant voire pathétique quand il mêle à son intrigue brouillonne la satire politique stérile.

5 / 10
Supercondriaque

Supercondriaque

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette comédie plutôt drôle et bien écrite, qui joue habilement la carte du romantisme pour aérer un peu ses gags, n'est pas le navet que la colossale promo semblait vouloir masquer.

6 / 10
I, Frankenstein

I, Frankenstein

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bien qu'elle inspire en permanence la consternation, cette infamie a ceci de remarquable : elle peut raisonnablement truster le podium des 90 minutes les plus inutiles du cinéma.

2 / 10
Minuscule

Minuscule

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En multipliant les références et en singeant la nature, le film se révèle parfaitement récréatif, malgré la légèreté de son intrigue.

7 / 10
300 : La Naissance d'un empire

300 : La Naissance d'un empire

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il sait marier brillamment la brutalité des affrontements et le raffinement de ses plans, l'ouvrage constitue une véritable expérience sensorielle.

7 / 10
La Grande Aventure Lego

La Grande Aventure Lego

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si d'emblée son côté foutraque et bariolé perturbe, le film, follement drôle et rythmé, constitue au final une franche invitation à la créativité et à l'insouciance.

7 / 10
Robocop

Robocop

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce remake, déjà peu scrupuleux quant à la densité de son intrigue, semble globalement avoir été torché pour satisfaire les exigences commerciales.

5 / 10
Charlie Countryman

Charlie Countryman

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si son script, baigné en plus d'un romantisme de pacotille, semble avoir été écrit pendant le tournage, le film, grâce à son astucieux mélange des genres et sa bande son élégante, est curieusement assez marquant.

6 / 10
The Ryan Initiative

The Ryan Initiative

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il donne en permanence une fâcheuse impression de déjà-vu, il est bien difficile de s'extasier devant ce film d'espionnage sans envergure et pataud.

5 / 10
Red Lights

Red Lights

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses révélations finales un peu nébuleuses, le film tient en haleine de bout en bout grâce à la mise en scène virtuose de son intrigue.

7 / 10
Grand Piano

Grand Piano

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré son ambiance réussie, on ne peut s'empêcher de regretter, une fois l'intrigue mise en place, la facilité à laquelle cède cette série B.

5 / 10
Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

J'attends avec impatience un avis aussi pertinent que ton commentaire.
Amicalement.

Wrong Cops

Wrong Cops

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

La vraie force du film, résolument moins dans l'absurdité soporifique d'un "Wrong", tient surtout à son impertinente liberté de ton parsemée de tirades bien saignantes.

7 / 10
Wrong Cops

Wrong-Cops-2013-DVDRip-x264-WiDE.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Traduction impeccable !

Oseam

Oseam

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On oublie bien vite les facilités du chara design et les négligences de l'animation, pour succomber devant ce spectacle tantôt naturaliste tantôt mystique mais puissamment tragique.

8 / 10
Opération Casse-noisette

Opération Casse-noisette

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En multipliant les coups de théâtre et en privilégiant le récit à la comédie, le film s'avère finalement peu amusant et écartera certainement les plus jeunes.

6 / 10
Son of Batman

Son of Batman

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On apprécie le rythme et les scènes d'action soignées. Mais cet opus déconcerte tant il s'éloigne de l'univers de Batman.

6 / 10
Le Tableau

Le Tableau

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il est audacieux, subtil et pétillant, ce "Tableau" est une véritable merveille.

8 / 10
Man of Tai Chi

Man of Tai Chi

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Hormis pour ses affrontements bien fichus, ce "Man of Tai Chi", caricatural et inconsistant, révèle un Keanu Reeves à la réal' bien peu inspiré.

5 / 10
16 ans ou presque

16 ans ou presque

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Combinant les clichés les plus graveleux sur l'adolescence et une morale navrante de niaiserie, le film se situe dans la bonne moyenne des abjections estampillées "comédie française" récentes.

4 / 10
L'Île de Black Mór

L'Île de Black Mór

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En dépit de l'arrogance de son héros et de la linéarité brusque de son récit, il est aisé de se laisser conter cette histoire, plastiquement austère et magnétique, qui invite à la rêverie.

7 / 10
L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

L'Extravagant Voyage du jeune et prodigieux T.S. Spivet

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Après sa géniale première partie faite de plans splendides et d'un habile mélange de mordant et de poésie, le film s'étiole peu à peu pour servir,dans sa conclusion, ce que le cinéma stérile fait de plus embarrassant.



6 / 10
47 Ronin

47 Ronin

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Constituant tout de même un bel hommage à la culture samouraï de l'époque d'Edo, le film se suit sans déplaisir.
Cependant, ses détours fantastiques assortis irrémédiablement d'effets spéciaux superflus,
sont assez contestables.

7 / 10
Bad Ass 2 : Bad Asses

Bad Ass 2 : Bad Asses

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré son duo de grincheux désopilant, le film se montre extrêmement paresseux et s'apparente épisodiquement à un vrai nanar.

5 / 10
Match Retour

Match Retour

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses quelques débordement vers la rom-com, ce "match retour", grâce à ses répliques
bien saignantes et la sincérité de ses acteurs, est un film plutôt attachant.

6 / 10
La Reine des neiges

La Reine des neiges

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cet opus conserve la magie et la beauté des productions Disney. Seulement, surchargée de sucre glace, la séance est un peu indigeste !

6 / 10
Snowpiercer : Le Transperceneige

Snowpiercer : Le Transperceneige

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus d'être haletant de bout en bout, le récit de cette insurrection au propos éminemment politique inspire, à l'issue de sa conclusion, un vrai sentiment de réjouissance !

8 / 10
Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Le Hobbit : La Désolation de Smaug

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Il est difficile de ne pas se laisser séduire par ce divertissement d'envergure. Cependant, devant l'abus de CGI et une intrigue fragmentée, l'impression d'assister à un authentique cinéma se fait parfois bien sporadique.

7 / 10
Oldboy

Oldboy

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'on affronte son générique final complètement groggy, le film de Spike Lee donne furieusement envie de (re)voir l'authentique oeuvre de Chan-Wook Park.

8 / 10
Homefront

Homefront

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré toute la bonne volonté de ses comédiens, Homefront n'est pas suffisamment généreux en beignes pour compenser la tiédeur de son scénario.

6 / 10
Rush

Rush

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce n'est qu'après un fastidieux tour de chauffe d'une heure, que le film de Ron Howard, bien aidé
par ses comédiens, révèle tout son attrait en restituant l'authentique tension des Grands Prix et les motivations troubles des champions.

7 / 10
Machete Kills

Machete Kills

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si son aspect outrancier et régressif est franchement grisant, en revanche l'auto-dérision revendiquée de Machete Kills se ressent parfois comme un prétexte à la négligence.

7 / 10
Rampart

Rampart

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Scénarisée par James Ellroy, virtuose du polar noir, cette authentique déliquescence d'un petit ripou de L.A trouble et fascine grâce, notamment, à l'effrayante performance de Woody Harrelson.

7 / 10
Rush

FULLZ2.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Étonnamment pour une Z2, Certains dialogues ne sont pas traduits.
Plus étonnant encore : où sont passés les points ?!

Le Royaume des chats

Le Royaume des chats

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus d'être épique, drôle et poétique, l'anime fascine au fur et à mesure qu'il cultive avec aisance l'extravagance de son univers.

8 / 10
La Stratégie Ender

La Stratégie Ender

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Au regard de tout le potentiel du film, on était en droit de s'attendre à quelque chose d'infiniment plus riche et divertissant. Mais l'ennui s'installe lorsque défilent ces scènes incohérentes jouées par des comédiens qui, en plus d'être particulièrement exaspérants, ne semblent jamais y croire.

5 / 10
Évasion

Évasion

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En dépit de ses honnêtes intentions, il manque au film une rafraîchissante pointe d'auto-dérision pour faire avaler la paresse de son intrigue.

6 / 10
Capitaine Phillips

Capitaine Phillips

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré son rythme haletant et ses excellents comédiens, le film de Paul Greengrass fatigue lorsqu'il impose sa vision de la justice américaine, curieux mélange d'idolâtrie et de propagande profitable.

6 / 10
L'Île des miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes 2

L'Île des miam-nimaux : Tempête de boulettes géantes 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Très proche du premier opus dans ce qu'elle a de laid, de grossier et de décadent, cette suite n'est pas attrayante pour un sou.

5 / 10
The Best Offer

The Best Offer

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si la grandeur de son raffinement parvient fréquemment à nous faire chavirer, le film perturbe pourtant dans sa conclusion, lorsqu'il choisit de transformer une poignante tragédie romanesque en un curieux jeu de grenouillage.

7 / 10
The Garden of Words

The Garden of Words

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses plans splendides, ce moyen métrage n'égale jamais la poésie candide et touchante d'un "Byousuku 5 Centimeters". Dommage !

6 / 10
Zero Dark Thirty

Zero Dark Thirty

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'équipe du site rappelle que l'espace dédié au commentaire de film ne doit pas dépasser l'appréciation pure de l'oeuvre cinématographique. Les critiques relevant de la condescendance prétentieuse ou des préjugés déplacés ne seront désormais plus publiés. Amicalement.

Players

Players

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré sa belle main (casting et pitch alléchant), Furman se plante littéralement. Parfois, il vaut mieux se coucher.

5 / 10
Bonobos

Bonobos

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il est foncièrement limité, le travail de Claudine André méritait plus qu'un documentaire anecdotique miné par un épouvantable anthropomorphisme.

6 / 10
La Ligue des justiciers : Le Paradoxe Flashpoint

La Ligue des justiciers : Le Paradoxe Flashpoint

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré sa pléthorique galerie de personnages, le film propose une intrigue suffisamment audacieuse pour ne pas se réduire à l'exclusif fan service.

7 / 10
Gravity

Gravity

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Attention de ne pas confondre "SCREENER" qui correspond à un support promotionnel (il s'agit d'ailleurs la plupart du temps d'une qualité DVD), "CAM" (son et video capturés par un dispositif amateur)et "TS" (video capturée et audio récupérée dans un drive-in par exemple).

Je t'invite par ailleurs à considérer les avis des autres membres tel que tu souhaiterais qu'on considère le tien.
Amicalement.

Gravity

Gravity

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus de son manque total de profondeur, ce Gravity fait régulièrement naître un vaste sentiment de tromperie tant les ficelles de son intrigue relèvent de l'improbable.

5 / 10
Malavita

Malavita

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


S&39;il est plutôt aisé de fermer les yeux sur son scénario ultra-léger et son amoralité crue, ce Malavita vous fera certainement grincer des dents lorsqu&39;il fait passer les français pour un peuple de voleurs, de crétins, de rustres et de xénophobes. On conseille chaleureusement à Besson d&39;aller consulter !

5 / 10
Riddick

Riddick

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

La vraie plus-value de ce survival, qui néglige pourtant ses seconds rôles et manque globalement de budget (certaines incrustations sont embarrassantes), repose sur son anti-héros : Richard B. Riddick, personnage charismatique,inventif et brutal, et forcément cinégénique.

7 / 10
4h44 dernier jour sur terre

4h44 dernier jour sur terre

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A bien considérer son extrême pauvreté politique et philosophique, on comprend mieux pourquoi le film a, de façon grotesque et à de nombreuses reprises, recours au placement de produits.

4 / 10
Batman Begins

Batman Begins

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On prend plaisir, aux côtés de Batman, à expérimenter joyeusement les nouveaux gadgets. Mais le grand mérite de cette genèse, grâce à la profondeur de son héros et la noire modernité de son background, est d'avoir composé un univers totalement vraisemblable.

7 / 10
Isolation

Isolation

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si Isolation est pathétique pour son intrigue toujours premier degré et ses cache-misères embarrassants, son contexte, complètement original et audacieux, fait tout de même tréssaillir un peu honteusement.

5 / 10
The Dark Knight : Le Chevalier noir

The Dark Knight : Le Chevalier noir

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Hormis le manque de lisibilité ponctuel de ses sous-intrigues, Nolan impressionne à nouveau lorsqu&39;il magnifie les enjeux, à la fois élémentaires et nobles, de son film.

7 / 10
Dark Skies

Dark Skies

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Si le postulat de ce Dark Skies est plutôt intéressant, il est franchement sous-exploité, voire même saboté par la paresse combinée du scénariste et du réalisateur.

6 / 10
Ernest et Célestine

Ernest et Célestine

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus de s'enchanter pour ses éclats poétiques colorés, le cinéphile, lui aussi, s'émerveillera devant cette généreuse refonte du mythe de Bonnie & Clyde.

8 / 10
La Chute

La Chute

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

De là à tout attribuer à Hitler... C'est exagéré.
Le bilan de la seconde guerre n'est pas uniquement imputable à l'Allemagne et à son dirigeant à l'époque.

Ce serait vraiment se mettre, pour le coup, du côté des "méchants" que de le penser.



La Chute

La Chute

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

70 millions de morts ? Au moins !

Braquage à New York

Braquage à New York

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Doté pourtant d'un scénario insolite et d'une bande son enjouée, ce Braquage à New-York ennuie lorsqu'au ton subtil de la dérision viennent s'ajouter quelques considérations sentimentales
pataudes.

6 / 10
Hitchcock

Hitchcock

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Raffiné et remarquablement bien écrit, ce biopic -pourtant toujours placé dans le modeste hommage- refile l'envie au final de s'envoyer la filmo complète du "maître du suspense".

7 / 10
Esther

Esther

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'ensemble est, il faut l'avouer, plutôt soigné. Mais pour deux heures de bobine, on était en droit de s'attendre à une conclusion sensiblement plus spectaculaire.

6 / 10
Highwaymen : La Poursuite infernale

Highwaymen : La Poursuite infernale

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Grâce à son scénario inspiré, ses dialogues subtils et son interprétation sidérante, les amateurs de nanars pourront accorder à Highwaymen une vraie place de choix dans leurs filmothèques.

4 / 10
Fright Night

Fright Night

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


En dévoilant les enjeux de son intrigue avant la dixième minute, Fright Night joue carte sur table et s&39;annonce particulièrement récréatif. Mais c&39;était sans compter sur la pauvreté d&39;un certain cinéma US, qui, même dans un registre peu périlleux, parvient encore à produire une oeuvre inutile et navrante.

4 / 10
La Folle Journée de Ferris Bueller

La Folle Journée de Ferris Bueller

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Le film séduit au départ grâce à son inventivité et son humour au ton particulier. Mais rapidement la suite ne présente
plus guère d&39;intérêt lorsque viennent s&39;immiscer les états d&39;âmes d&39;une jeunesse américaine proprette et bourgeoise.
Cette Folle journée de Ferris Bueller est un teen-movie médiocre qui ne sait jamais, ni tirer partie, ni s&39;extirper, de son ancrage eighties prononcé.

6 / 10
The Man from Earth

The Man from Earth

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Plutôt sympathique pour sa belle rhétorique, ce petit STV souffre néanmoins d&39;un gros vide de mise en scène et n&39;est décidément pas cette oeuvre de S.F transcendante !

6 / 10
Les Stagiaires

Les Stagiaires

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Parce qu&39;elle prend la forme, une fois de plus, d &39;une grotesque soupe démago made in USA, cette "comédie" -pas drôle du tout par ailleurs- est abominable.

4 / 10
Prisoners

Prisoners

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Prisoners est un polar remarquablement bien écrit qui, grâce à son invariable constance à ne pas négliger les détails, vous prend et ne vous lâche plus pendant deux heures et demie.

7 / 10
Percy Jackson : La Mer des monstres

Percy Jackson : La Mer des monstres

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Plutôt que d&39;être en permanence consterné par cette mythologie de bazar, le spectateur préférera instinctivement s&39;imaginer qu&39;il s&39;agit d&39;une comédie. Dès lors, il va bien rigoler !

3 / 10
Elysium

Elysium

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


A en juger par son dénouement franchement expéditif et surtout consensuel, Elysium tient finalement plus d&39;un divertissement musclé que d&39;une oeuvre de S.F épique et intemporelle. L&39;ensemble, généreusement emballé, apporte quand même son lot de satisfactions !

7 / 10
Red 2

Red 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Avec ces sexagénaires pas si rouillés, on partage ce plaisir de dézinguer à tout-va aux quatres coins du monde. Mais le défaut de Red 2, un peu éprouvant à l&39;issue de ses deux petites heures, réside dans son improbable scénario à rallonge.

6 / 10
Wolverine : Le Combat de l'immortel

Wolverine : Le Combat de l'immortel

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Un comics, produit américain par excellence, qui emprunte à la Japan-culture, c&39;est suffisamment rare pour mériter d&39;être vu ! Ce qui est regrettable par contre, c&39;est de voir tous ces efforts de mise en scène annihilés par un scénario finalement bien peu inventif.

7 / 10
Wolverine : Le Combat de l'immortel

The.Wolverine.2013.EXTENDED.BluRay.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Encore un bel effort de traduction ! Un millier de ligne, c&39;est pas rien. Il faut par contre se rendre à l&39;évidence : les sous-titres n&39;ont visiblement jamais été relus. Entre la typo et l&39;orthographe, on dénombre certainement une petite centaine d&39;erreurs. Fort dommage !

2 Guns

2 Guns

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Hormis ses dialogues saignants que s&39;échange son duo de vedettes, ce 2 guns ne présente finalement que peu d&39;intérêt, et se révèle même pathétique quand il tente de combler son intrigue faiblarde par des recours scénaristiques boiteux.

5 / 10
Milo sur Mars

Milo sur Mars

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Même si pour l&39;enchantement et l&39;humour, il faudra repasser, ce Mars Needs Mom mérite vraiement le coup d&39;oeil pour l&39;originalité surprenante de ses thèmes et ses choix artistiques troublants.

7 / 10
Le Dernier Pub avant la fin du monde

Le Dernier Pub avant la fin du monde

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Les dialogues sont franchement bien écrits et les occasions de se bidonner ne manquent pas. Mais le film tire souvent en longueur et agace même, quand il commence à se prendre au sérieux.

6 / 10
La Passion du Christ

La Passion du Christ

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Cette Passion du Christ fait finalement office de joyeux petit rappel liturgique, tandis que la grossièreté de sa mise en scène et la radicalité de sa violence désservent le propos. Dommage !

6 / 10
Planes

Planes

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Le défaut majeur de Planes est finalement de ne présenter aucune aspérité. Ses flagrantes intentions de livrer un film utra-policé le rendent un peu rasoir. Il plaira cependant aux plus jeunes pour son rythme, son animation soignée et son manque cruel de références qui ne mettra personne sur la touche.

5 / 10
Grace

Grace

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Préférant suggérer plutôt que montrer, Grace est un film génialement oppressant parce qu&39;il parvient en permanence à stimuler notre imagination.

8 / 10
Les Miller : Une famille en herbe

Les Miller : Une famille en herbe

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Le film recèle de situations tordues franchement tordantes. On hésite cependant à donner du sens à cette "comédie", croisant éthique protestante désuète et allégresse sexuelle débridée.

5 / 10
Une belle journée

Une belle journée

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Si Une belle Journée est incontestablement un beau film sur l&39;accomplissement, ses enjeux et sa mise en scène, eux, l&39;apparentent plus à un petit téléfilm.

5 / 10
Flypaper

Flypaper

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Ce qui fait à la fois l&39;originalité et le mérite de Flypaper, c&39;est de manipuler habilement les codes du Boulevard : comédie et coups de théâtre. Malheureusement, l&39;ensemble finit bien vite par agacer lorsque le film se cantonne à de la vaine gesticulation.

6 / 10
The Darwin Awards

The Darwin Awards

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus de sa B.O excellente, le film est franchement drôle quand il met en images les champions des Darwin Awards. La romance qu'il entame par contre, en plus de nuire au rythme global, est plutôt malvenue dans un tel univers déjanté.

6 / 10
Jack le Chasseur de géants

Jack le Chasseur de géants

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

hormis son petit héros totalement dénué de charisme et qu'on jurerait tout droit sorti d'une teen sitcom, l'ouvrage est tout de même fort attrayant, grâce à son mélange prévisible mais avisé, d'humour, de mythologie et de spectacle de grande envergure.

7 / 10
Mud : Sur les rives du Mississippi

Mud : Sur les rives du Mississippi

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré la simplicité du récit, le message reste parfaitement opaque. On aurait aussi préféré moins d'agitation (la fusillade est parfaitement inutile) et plus de contemplation pour ce fleuve mythique.

6 / 10
The Bay

The Bay

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le choix du found footage, particulièrement déplaisant ici, prive le film de toute ambition artistique, de tout le potentiel du Cinéma pour susciter l'émotion ou créer une tension. L'exercice de style, en plus d'être raté, se révèle finalement parfaitement inutile.

5 / 10
Turbo

Turbo

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'elle est entièrement dédiée au plaisir et au divertissement, cette improbable histoire d'escargot ultra-véloce vous refile la pêche jusqu'à la fin.

7 / 10
Kick-Ass 2

Kick-Ass 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette suite est inégale : franchement distrayante dans l'action et l'humour mais embarrassante lorsqu'elle tente de dramatiser son récit. On pourra aussi ponctuellement reprocher au film une certaine décadence pour réunir des adolescents dans des situations ultra-violentes et aux références sexuelles aussi appuyées.

6 / 10
Lone Ranger : Naissance d'un héros

Lone Ranger : Naissance d'un héros

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Pour son rythme, son scénario et ses dialogues convenus, ce blockbuster n&39;a finalement de subversif que sa négation des prérequis à un bon film.

5 / 10
Conjuring : Les Dossiers Warren

Conjuring : Les Dossiers Warren

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré sa terrifiante promo, surtout articulée autour de la mention "inspiré de faits réels", ce "Conjuring" ne vous empêchera pas, loin s'en faut, de fermer l’œil. Il reste cependant un film formellement réussi, auquel on ne peut reprocher en 2013 ses emprunts aux classiques du cinéma d'épouvante.

6 / 10
Hijacking

Hijacking

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Hijacking parvient à dépasser à la la fois avec élégance et rudesse les simples enjeux de son intrigue, ce qui le rend puissamment tragique.

8 / 10
Effets secondaires

Effets secondaires

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

brillant et grisant, ce thriller virtuose est simplement un Must-See.

8 / 10
R.I.P.D. : Brigade fantôme

R.I.P.D. : Brigade fantôme

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce R.I.P.D assure ce qu'il faut de spectacle et d'humour pour faire (un peu) oublier la paresse de son scénario.

6 / 10
Man of Steel

Man of Steel

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Après sa respectable première partie, le récit, désormais dépourvu de toute profondeur, s'écroule.
On se demande alors s'il y a vraiment un réal derrière le projet.

5 / 10
La Maison des ombres

La Maison des ombres

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il est une œuvre en tous points soignée, ce "Awakening" sonnera, on l'espère, comme un appel au réveil pour ces producteurs peu scrupuleux de lourder des bobines en STV.

7 / 10
Les Flingueuses

Les Flingueuses

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Ce polar est un hommage aux duos de flics cultes des années 90 (on pense parfois à 48 heures ou Bad Boys), où là aussi la générosité dans les vannes était sans limite, tout en constituant une revanche piquante sur leur indiscutable misogynie.

7 / 10
Suspect

Suspect

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce que l'intrigue, les personnages et même les dialogues refilent une agaçante sensation de déjà-vu, on s'interroge, entre deux soupirs, sur l'honnêteté de la mention "tiré de faits réels".

5 / 10
Monstres Academy

Monstres Academy

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pixar semble ici avoir un peu mis de côté l'humour pour aborder une multitude de thèmes, tantôt graves, tantôt drôles mais toujours justes.

7 / 10
Small Apartments

Small Apartments

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On peine parfois à distinguer la frontière entre humour noir et drame social, mais cette curiosité du cinéma indépendant séduit grâce à sa galerie de personnages insolites et sa liberté de ton déroutante mais rafraîchissante.

6 / 10
The Iceman

The Iceman

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Avec "The IceMan", on ne sort jamais vraiment de la torpeur, faute à une mise en scène rigide et une intrigue qui n'offre pas beaucoup de sursauts.

6 / 10
Gatsby le Magnifique

Gatsby le Magnifique

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré sa mise en scène raffinée, on peine au final à cautionner tant de sophistications pour une intrigue proche du pénible mélo.

7 / 10
Trance

Trance

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

La conclusion permet finalement de constater que le film est une vaste esbroufe, qu'aucune B.O electro pompeuse ne pourra dissimuler.

5 / 10
Pacific Rim

Pacific Rim

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Excessivement caricatural, ce "Pacific Rim" est une honte à la J-culture qu'il repompe sans vergogne.

5 / 10
Les Âmes vagabondes

Les Âmes vagabondes

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ces "âmes vagabondes", dont la mièvrerie et la crétinerie oscille régulièrement entre le déplorable et l'insupportable, sont un véritable supplice !

3 / 10
Only God Forgives

Only God Forgives

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Même si visuellement son oeuvre est d&39;une terrifiante richesse, Refn s&39;égare et fait disparaître toute tension à mesure que les enjeux de son intrigue s&39;amincissent.

6 / 10
Les Croods

Les Croods

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

La vraie surprise du film, outre son génial aspect satirique et sa parfaite maîtrise de la grammaire dramatique, réside dans son bestiaire fantastique toujours prompt à nous émerveiller.

8 / 10
Kidnapping

Kidnapping

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On souffre un peu tant l'intrigue semble téléphonée. Seulement, la vraie force de "Brake" réside dans son twist final, franchement renversant.

7 / 10
Spring Breakers

Spring Breakers

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si sa première partie laisse présager un thriller éloquent, Spring Breakers s'avère finalement être une oeuvre ampoulée et, à défaut d'intrigue, inutile et incohérente.

5 / 10
After Earth

After Earth

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus de sa philosophie new-age consternante et de ses acteurs qui surjouent des dialogues débiles, le naufrage, très vilain visuellement d'ailleurs, est vraiment embarrassant !

3 / 10
Very Bad Trip 3

Very Bad Trip 3

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Même si elle abandonne complètement le pitch du "Hangover", cette troisième partie est au moins aussi fun et rythmée que ses aînés, mais pêche peut-être par un scénario qui divague.

7 / 10
Hansel and Gretel: Witch Hunters

Hansel and Gretel: Witch Hunters

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette comédie gothique et sentimentale tutoie en permanence les sommets.

3 / 10
Texas Chainsaw

Texas Chainsaw

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette suite amorale, bruyante et régressive n'offre aucun frisson ! Vivement "Leather face à la plage"...

5 / 10
Dead Man Down

Dead Man Down

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Même si les écarts romantiques qu'elle s'autorise sont plutôt bien sentis, l'histoire de ce petit ingénieur hongrois passé maître en espionnage et en maniement des armes est un peu grotesque !

6 / 10
Infiltré

Infiltré

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Finalement, ce polar "social" manque d'ampleur et se montre un peu trop expéditif pour marquer son spectateur.

6 / 10
Epic : La Bataille du royaume secret

Epic : La Bataille du royaume secret

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

D'abord incrédule comme son héroïne, le spectateur, dès la deuxième partie, peut s'immerger avec plaisir dans l'univers d'Epic, à la fois naturaliste et merveilleux.

7 / 10
11.6

11.6

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré tout le génie de Cluzet, le film ne semble vouloir impliquer ni tension, ni enjeux, du moins pas suffisants pour captiver.

6 / 10
World War Z

World War Z

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus de reprendre un thème maintes fois vu au cinéma, World War Z n'ajoute rien et n'approfondit jamais son sujet. Cependant, la machine Hollywood est tout de même passée par là : petits frissons et grand spectacle pour une maxi séance.

7 / 10
Les Profs

Les Profs

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A côté d'un telle pantalonnade qui fait soupirer de dépit, la démagogie crétine de Martin-Laval est presque supportable.

3 / 10
Fast & Furious 6

Furious.6.2013.1080p.BluRay.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Côté traduction, il s'agit là d'un honnête travail !
Par contre, il y a des fautes à gogos, des passages ne sont pas traduits, et beaucoup de sous-titres sont superflus. Du bon gros fansubbing qui tâche en somme Smiley content

Fast & Furious 6

Furious.6.2013.720p.BluRay.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Côté traduction, il s'agit là d'un honnête travail !
Par contre, il y a des fautes à gogos, des passages ne sont pas traduits, et beaucoup de sous-titres sont superflus. Du bon gros fansubbing qui tâche en somme Smiley content

Fast & Furious 6

Fast & Furious 6

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Légèrement moins régressif que ses prédécesseurs, cet opus s'essaye vainement à un scénario plus dense. Le spectacle, quant à lui, reste bougrement bien emballé !

6 / 10
Stoker

Stoker

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Sensuelle et délicieusement macabre, Stoker est un aussi une oeuvre plastique audacieuse et proprement hallucinante.

8 / 10
Star Trek Into Darkness

Star Trek Into Darkness

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré un début prometteur, le film s'encroûte dans un scénario fort peu inspiré, qui se conclue de façon presque navrante. C'est plutôt du côté des effets spéciaux qu'on se régale.

7 / 10
Insaisissables

Insaisissables

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Avec son twist final un peu crétin, "Insaisissables" nous empêche d'apprécier pleinement la séance. Dommage !

6 / 10
Iron Man 3

Iron Man 3

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Hormis sa scène finale plutôt réjouissante, Iron Man 3, pour son scénario grossier, ses régulières baisses de rythme et ses tentatives ratées de développer la psychologie de son personnage est passablement pénible et s'avère être, en fin de compte, le moins bon de la série.

6 / 10
No Pain No Gain

No Pain No Gain

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Hormis son montage frénétique qui donne parfois la migraine, "No Pain No Gain" est un cocktail un peu étrange mêlant l'action, le polar et l'humour qu'on déguste cependant avec le sourire.

7 / 10
Arrietty : Le Petit Monde des chapardeurs

Arrietty : Le Petit Monde des chapardeurs

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si cette nouvelle mouture du Studio Ghibli excelle à nouveau à composer un univers à la fois poétique et cohérent, l'oeuvre peut se targuer de proposer un magnifique conte social,
qui raconte aussi avec une sombre pertinence les rapports des hommes entre eux.

9 / 10
Oblivion

Oblivion

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Visuellement impressionnant, Oblivion propose un bon scénario de S.F, quoique saboté par une romance un peu incongrue.

7 / 10
Jappeloup

Jappeloup

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pour son absence de rythme, ses dialogues idiots, ses séquences au ralenti, Jappeloup est un gros navet !

4 / 10
Möbius

Möbius

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En dépit de son intrigue un peu alambiquée, Möbius, pétri d'une troublante sensualité, garantit quelques frissons vertigineux.

6.5 / 10
G.I. Joe : Conspiration

G.I. Joe : Conspiration

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

G.I. Joe : Conspiration est un plaisir totalement régressif. Sortez les chips et le coca !

7 / 10
La Chute de la Maison Blanche

La Chute de la Maison Blanche

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A bien y réfléchir, La Chute de la Maison Blanche n'est qu'une vulgaire resucée des classiques d'action des années 90 (piège de cristal, piège en haute mer), auxquels on aurait remplacé le fun par une grossière propagande. De plus, Butler n'y est vraiment pas bon.

4 / 10
Evil Dead

Evil Dead

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Incapable de renouveler un genre qui n'a plus d'idées, Alvarez opte pour la surenchère d'hémoglobine. Le spectateur, lui, sensiblement moins crétins que les personnages, n'a pas envie de cautionner cette démarche.

5 / 10
Maniac

Maniac

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Même si son exercice de style est réussi, Maniac privilégie à tort le visuel plutôt que le psychologique. Dès lors, l'expérience est beaucoup moins angoissante.

6 / 10
Antiviral

Antiviral

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Par delà sa mise en scène froide et chirurgicale, Antiviral, dont le scénario est une vraie
trouvaille, impressionne de bout en bout.

8 / 10
Parker

Parker

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Par manque d'ingéniosité, l'intrigue ne tient vraiment pas longtemps en haleine alors que les considérations sentimentales et sociales de Lopez sont, elles, franchement insupportables.

5 / 10
Berserk : L'Âge d'or, partie III - L'Avent

Berserk : L'Âge d'or, partie III - L'Avent

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pour plus de cohérence, le récit aurait davantage du s'attarder sur le sentimentalisme plutôt que sur l'érotisme prononcé. Graphiquement, l'anime est d'une audace et d'une brutalité sans pareille et mérite l'attention rien que pour l'expérience psychologique troublante qu'il constitue.

7 / 10
The Place Beyond the Pines

The Place Beyond the Pines

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses ambiances travaillées, le film flâne (pendant 2h20 tout de même !)sans jamais
approfondir son sujet.

6 / 10
The Call

The Call

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce que son intrigue est cousue de fil blanc et ses protagonistes totalement caricaturaux, le film se ressent comme une véritable escroquerie.

4 / 10
Monstres contre Aliens

Monstres contre Aliens

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si "Monstres contre Aliens" se montre avare sur le fond : carence en gags, défaut de scénario, il constitue cependant, grâce à son dynamisme et à son animation soignée, un bon divertissement.

6 / 10
Perfect Blue

Perfect Blue

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bien que l'animation accuse le poids des ans, "Perfect Blue" est une gifle et Satoshi Kon, un maître.

8 / 10
Cloud Atlas

Cloud Atlas

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si son lyrisme et sa richesse visuelle font de "Cloud Atlas" une oeuvre grandiose, on regrette que la multiplicité de ses intrigues ne repose finalement que sur de simples analogies.

8 / 10
Les Derniers Affranchis

Stand-Up-Guys-2012-720p-BRRip-x264-AC3-JYK.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Quelques dialogues sont passés à la trappe, la présence des paroles des chansons est plutôt inutile et incommodante mais globalement c'est du beau boulot !

Les Derniers Affranchis

Les Derniers Affranchis

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'équilibre, pourtant périlleux, entre burlesque et tragique semble ici évident grâce aux colosses Pacino et Walken, à la fois enthousiastes et graves.
Petite remarque pour Yaumegui : Mickey and Nicky n'est pas un film de John Cassavetes mais d'Elaine May Smiley clindoeil

7 / 10
Die Hard : Belle journée pour mourir

A-Good-Day-To-Die-Hard-2013-720p-WEB-DL-x264-AC3-JYK.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Mises à part quelques bizarreries, la traduction ressemble à s'y méprendre à du ST officiel. Félicitations à son auteur !

Die Hard : Belle journée pour mourir

Die Hard : Belle journée pour mourir

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si l'on ne s'attarde pas sur son scénario anecdotique, ce "Die Hard 5" se montre suffisamment généreux en scènes d'action débridée et en punchlines pop-corn pour satisfaire les fidèles de la saga.
Dommage que les niaiseries familiales, dont les américains ne semblent décidément pouvoir se passer, s'invitent à la fête !

6 / 10
Batman contre le fantôme masqué

Batman contre le fantôme masqué

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Inspirée de la série animée Batman, ce long-métrage -plutôt mature cependant- n'excelle ni par son scénario, ni par son action trop frileuse. Le fan, lui, ne pourra même pas se rabattre sur sa galerie de personnages franchement limitée.

6 / 10
Barton Fink

Barton Fink

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si son rythme hypnotique suscite parfois la somnolence, le film peut s'appuyer sur son scénario aussi brillant qu'intriguant et ses acteurs de génie pour inviter son public pour une deuxième séance.

8 / 10
Le Capital

Le Capital

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Strictement dénué de suspens et de vigueur (le jeu catastrophique de Gad Elmaleh n'y étant pas étranger), "Le Capital" est à l'opposé du business-thriller auquel il prétend pourtant.

4 / 10
Le Dernier Rempart

The.Last.Stand.2013.720p.BRrip.GAZ.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Du sous-titrage qui ressemble à de l'officiel tellement on s'éloigne de la littéralité. Excellent !
Dommage qu'autant d'énergie n'ait pas été déployée pour la relecture. Certaines fautes irritent.

Le Dernier Rempart

Le Dernier Rempart

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Avec son scénario tire-au-cul, ses répliques désuètes et son méchant ringard, "Le Dernier rempart" décevra tous ceux qui espéraient voir le retour de Schwarzie se consacrer dans un vrai actionner d'envergure.

5 / 10
Jack Reacher

Jack Reacher

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Comme son acteur vedette, invraisemblable en badass brillant, le film ne prend jamais d' ampleur.

5 / 10
The Master

The Master

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

"The master" est un film puissant car il parvient avec élégance à ébranler nos certitudes hormis celle d'avoir assisté à un monument de cinéma.

8 / 10
Gangster Squad

Gangster Squad

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Comme son titre racoleur, le film ne s'embarrasse pas d'une intrigue tortueuse et préfère se consacrer au spectacle réjouissant qu'offre des scènes d'action réussies mêlées de répliques efficaces.

7 / 10
Tad l'explorateur : À la recherche de la cité perdue

Tad l'explorateur : À la recherche de la cité perdue

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pourtant bon dans la forme, le film ne met malheureusement pas le potentiel de l'animation au service de l'originalité et agace quand il tente de faire passer ses pâles copies pour des clins d’œil au cinéma.

6 / 10
Nitro Circus: The Movie

Nitro Circus: The Movie

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Allez, cotisons-nous, et achetons un cerveau à ces types.

5 / 10
Berserk : L'Âge d'or, partie II - La Bataille de Doldrey

berserk.the.golden.age.arc.2.the.battle.for.doldrey.2012.720p.bluray.dts.x264-publichd.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Il manque souvent une ponctuation et certains timings sont un peu courts. Mais globalement la traduction est bonne et ne dénature pas l'oeuvre de Miura.

Berserk : L'Âge d'or, partie II - La Bataille de Doldrey

Berserk : L'Âge d'or, partie II - La Bataille de Doldrey

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Epique et sombre.Vivement la conclusion !

8 / 10
Tyrannosaur

Tyrannosaur

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

"Tyrannosaur" est animé d'une forme de bravoure face à la cruauté tout à fait bouleversante.

8 / 10
L'Odyssée de Pi

L'Odyssée de Pi

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Fascinant et palpitant, "L'odyssée de Pi" est à ne rater sous aucun prétexte.

8 / 10
Le Petit Gruffalo

Le Petit Gruffalo

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Moins inspirée, cette suite n'a pas l'évidence de son aîné, mais séduit grâce à ses décors somptueux et à son récit chantant.

7 / 10
Le Gruffalo

vmt-gruffalo-xvid.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Traduction un peu trop littérale mais cela ne nuit pas outre mesure au visionnage.

Le Gruffalo

Le Gruffalo

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce court-métrage, pour son récit en vers, son excellent doublage et pour sa nature enchanteresse, est tout simplement génial.

8 / 10
Kill Me Please

Kill Me Please

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le film semble se chercher entre noirceur pénible et humour noir transgressif. Il manque à cet ouvrage un vrai réalisateur pour dépasser le statut de folie absurde.

5 / 10
Trick 'r Treat

Trick 'r Treat

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Réjouissant, "Trick 'r Treat" l'est à plus d'un titre, grâce notamment à la structure habile de son récit et à ses notes d'humour noir croustillantes.

7 / 10
Populaire

Populaire

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En éludant son aspect odieusement réac, "Populaire" s'apprécie pour sa reconstitution maligne des années 50, pour peu que l'on digère le sentimentalisme à paillettes.

6 / 10
Les Cinq Légendes

Les Cinq Légendes

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le spectacle séduit avant tout pour son incroyable richesse et sa cohérence visuelle. Le propos, lui, ne débordera jamais les limites du conte pour jeune public.

7 / 10
Dracula, mort et heureux de l'être

Dracula, mort et heureux de l'être

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Il faut avouer que les dialogues sont bien écrits mais l'absence de diversité dans les gags ennuie. De plus, on discerne parfois mal la limite entre effets spéciaux totalement ratés et choix délibéré du "cheap".

5 / 10
Swordsmen

Swordsmen

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si son contexte atypique (qui permet de distiller ça et là de rafraîchissantes atmosphères mystiques) et sa réalisation remarquable auraient pu faire de "Swordsmen" une belle oeuvre à part entière, ses combats, un peu incroyables, viennent tout gâcher.

6 / 10
Sur la route

Sur la route

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

"Sur la route" est un film fiévreux, toujours soucieux de transmettre des sensations, tout en brillant quand il évoque une mélancolie intestine. Mais alors qu'il choisit simplement de juxtaposer ses scènes, il prend le risque de faire s'effondrer l'attention de son spectateur.

7 / 10
De rouille et d'os

De rouille et d'os

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

"De rouille et d'os" est un film incroyablement superficiel dont les plans, d'une rare niaiserie, confirme décidément la surestimation du réalisateur Jacques Audiard.

5 / 10
Zero Dark Thirty

Zero Dark Thirty

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

"Zero Dark Thirty" est un non-film de 2h30 : au secours !

3 / 10
A.C.A.B.: All Cops Are Bastards

A.C.A.B.: All Cops Are Bastards

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A.C.A.B est une oeuvre importante parce qu'elle évoque fort bien la montée actuelle nationaliste dans une Italie corrompue qui se paupérise, mais elle ressemble plus à un bon téléfilm qu'à un véritable brûlot coup-de-poing, faute à une mise en scène peu percutante.

6 / 10
End of Watch

End of Watch

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A bien y regarder,"End of watch" n'est finalement qu'une accumulation de scènes sans intrigue, auxquelles le found footage n'apporte strictement rien !

6 / 10
Paperboy

Paperboy

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

"Paperboy",servi par des acteurs irréprochables, possède une atmosphère incroyablement travaillée dont peu de films peuvent se vanter mais ses nombreux excès, confinant parfois au malsain, ne le destine pas à tous les publics.

6 / 10
La Faille

La Faille

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le film manque cruellement de rythme et ne brille pas non plus par son twist final paresseux, mais Gosling en winner obstiné et Hopkins en brillant manipulateur sont parfaitement à leur place.

6 / 10
Savages

Savages

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Les jeunes acteurs sans envergure n'arrivent jamais à légitimer les nombreux rebondissements qui trahissent surtout le manque d'inspiration de Stone (le final semble tout simplement impossible à avaler). Cependant, Del Toro, Hayek et Travolta sont convaincants et certaines séquences sont mémorables.

6 / 10
Robot and Frank

Robot and Frank

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Robot and Frank, qui fait s'accorder le cynisme et le mélancolique merveilleusement bien, fait aussi partie de ces vrais bons films de S.F car il n'exploite son contexte que pour questionner notre époque.

8 / 10
Le Hobbit : Un voyage inattendu

Le Hobbit : Un voyage inattendu

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si le spectacle fait incontestablement partie de la crème du divertissement, l'ensemble fait quand même figure de gros recyclage de la trilogie précédente du même réalisateur.

7 / 10
Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté

Astérix et Obélix : Au service de Sa Majesté

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Visuellement le film est ignoble et mise son va-tout sur un comique de l'anachronisme franchement suranné.

4 / 10
Le Cochon de Gaza

Le Cochon de Gaza

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Sans jamais tomber dans le pamphlet, le film raille subtilement l'absurdité des conflits communautaires avant d'offrir une conclusion, certes naïve, mais tout à fait honorable.

7 / 10
The Baytown Outlaws

The Baytown Outlaws

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Techniquement "Baytown Outlaws" est un film soigné et plein de bonnes intentions, mais son scénario, franchement digne d'un STV pour le coup, lui est très préjudiciable.

5 / 10
L'Ombre du mal

L'Ombre du mal

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce thriller plutôt bien troussé a la bonne idée de ne pas négliger ses ambiances, mais perd malheureusement son souffle bien avant son dénouement.

6 / 10
Django Unchained

Django Unchained

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

"Django unchained" est incontestablement un bon film qui donnera à certains à nouveau espoir en Q.T, mais sa conclusion ratée et sa bande originale fantaisiste l'amputent de toutes ses prétentions.

7 / 10
Bob l'éponge, le film

Bob l'éponge, le film

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il chahute les traditions du dessin animé, "Bob l'éponge", qui ne rate d'ailleurs pas son passage au long métrage, mérite le coup d'œil.

6 / 10
Un monstre à Paris

Un monstre à Paris

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré une reconstitution de la capitale très réussie, "Un monstre à Paris", sans piquant et sans vigueur, provoque un profond ennui.

5 / 10
Argo

Argo

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A côté de son intrigue bien menée et de sa réalisation brillante, on s'interroge toujours sur le bien-fondé des 14 récompenses accordées à un film au patriotisme aussi insolent que grossier.

7 / 10
Rushmore

Rushmore

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On suit sans déplaisir Rushmore, dont l'élégance révèle tout le talent de Wes Anderson, mais ses interminables longueurs finissent par exaspérer.

6 / 10
Le Monde de Charlie

Le Monde de Charlie

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Les frasques de cette jeune bourgeoisie puritaine des lycées, comme leur mise en scène d'ailleurs, souffrent d'un manque cruel d'inspiration autant que d'audace.

6 / 10
God Bless Ozzy Osbourne

God Bless Ozzy Osbourne

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En optant pour une forme ultra classique, le documentaire échoue à rendre compte de l'envergure du personnage, tantôt agaçant, tantôt ennuyeux, pour qui l'on finit par éprouver curieusement bien peu de sympathie.

5 / 10
Les Mondes de Ralph

Les Mondes de Ralph

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le jeu video n'est finalement qu'un mauvais prétexte pour présenter une intrigue farfelue dans des décors sur-saturés. L'expérience est franchement déplaisante.

6 / 10
Les Seigneurs

Les Seigneurs

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Les plus cyniques d'entre nous s'amuseront à noter que le film cède grossièrement aux sirènes du capitalisme qu'il prétend pourtant dénoncer. Les autres chercheront le moindre gag, la plus petite farce mais en vain. Dans tous les cas, on ne nous y reprendra plus.

4 / 10
Soudain, le 22 mai

Soudain, le 22 mai

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pour ce qu'elle a de frustrant (l'opacité de son récit, la torpeur de son rythme) et
de captivant (la beauté trouble de certaines séquences) "Soudain, le 22 mai" est décidément une oeuvre imparfaite mais mérite le coup d'oeil pour tout spectateur acceptant de goûter, pendant 88 minutes,à l'antithèse du cinéma mainstream.

6 / 10
Chroniques de Tchernobyl

Chroniques de Tchernobyl

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré l'originalité de son background, le film, en plus d'être avare en frissons, ne fait preuve d'aucune inventivité en exploitant paresseusement les ficelles du genre.

5 / 10
7 psychopathes

7 psychopathes

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus d'exploiter habilement son casting de prestige, McDonagh varie les rythmes et les ambiances avec talent si bien que chaque saveur de son cocktail attise notre curiosité.

7 / 10
L'Homme aux poings de fer

L'Homme aux poings de fer

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Après avoir enduré des combats à la chorégraphie atroce, un scénario inacceptable et ses dialogues crétins, qui rappellent l'aspect le plus ridicule du Sentai, on espère que les intentions de RZA étaient éminemment satyriques.

3 / 10
Cogan : Killing Them Softly

Cogan : Killing Them Softly

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A l'instar de son épilogue, Killing them softly, en plus d'être impeccable dans sa forme, possède un cynisme radical qui fascine autant qu'il glace le sang.

8 / 10
Cogan : Killing Them Softly

Killing-them-Softly.2012.720p.BluRay.DTS.x264-PublicHD.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pas d'erreurs détectées au chargement.
Est-il temps de changer de player ? Smiley clindoeil

Cogan : Killing Them Softly

Killing.Them.Softly.2012.720p.BrRip.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Il ne s'agit pas de MA traduction. C'est une Z1, autrement dit des sous-titres officiels extraits d'un support édité aux Etats-Unis ou au Canada.
Merci pour ta resynchro Sandraparis, je prends et je valide !

Universal Soldier : Le Jour du jugement

Universal Soldier : Le Jour du jugement

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Quoi qu'on en dise, on est très loin de l'actionner bas du front. Les ambiances y sont travaillées, la caméra fait des prouesses pendant l'action et il y a presque un scénario !
Mais l'extrême violence de certaines scènes, largement dispensable, rebute.

5 / 10
Mains armées

Mains armées

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

le traitement de la déchirure familiale, élément vendu comme le nouveau souffle
pour un genre qui se mord la queue depuis 20 ans en France, est complètement foiré. Du coup, les acteurs n'y croient plus. Nous non plus.

4 / 10
Bienvenue à Collinwood

Bienvenue à Collinwood

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bien qu'accusant une vraie baisse de rythme à mi-parcours, le film se savoure grâce à sa brochette d'acteurs croustillants et sa singularité de ton, à la fois désinvolte et grave, dont l'audace fait franchement plaisir.

7 / 10
Wrong

Wrong

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Wrong pousse l'absurdité si loin qu'on finit même par s'interroger sur l'intérêt d'un tel projet.

5 / 10
Flight

Flight

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si son enjeu dramatique paraît un peu mince pour captiver pendant 140 minutes,"Flight" réserve cependant quelques grands moments de cinéma, grâce notamment à la prestation monumentale de D. Washington.

7 / 10
Paperboy

The-Paperboy-2012-720p-BluRay-x264.fr.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Je pense qu'il est nécessaire de saluer, bien avant l'effort, toute la bonne volonté du traducteur !
Poster un pavé juste pour la critique -creuse au demeurant- n'encourage pas ce type d'initiatives. Dommage, parce qu'à bien y réfléchir, les bons traducteurs ont tous, à un moment ou un autre, commencé par là.

Désaxé

Désaxé

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

filmé avec les pieds, "Désaxé" est un film d'un amateurisme si navrant qu'on préfère rire devant telle resucée de poncifs.

2 / 10
Hugo Cabret

Hugo Cabret

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Sans modérer le recours au numérique, l'hommage vibrant au génie créatif de Méliès fait pschitt, tandis que son intrigue fastidieuse, ne préoccupe plus guère que ses protagonistes.

5 / 10
Skyfall

Skyfall

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Aussi discutables qu'ils soient, les choix faits par Sam Mendes d'atténuer les éléments singuliers et reconnaissables d'un James Bond (seule la bande originale nous rappelle la franchise) , lui ont permis de soigner ses atmosphères et de sculpter des personnages complexes. Les libertés prises par le talentueux réalisateur rendent le film estimable à la fois pour ses scènes d'actions brutes et sans esbroufe, ses ambiances tendues captivantes et son aura tragique, qui confirment que Skyfall est avant tout un film avant d'être un James Bond.

8 / 10
Batman: The Dark Knight Returns, Part 2

Batman: The Dark Knight Returns, Part 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cet opus surpasse son aîné grâce à une intensité dramatique rarement vue dans le cinéma d'animation.

8 / 10
12 heures

12 heures

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le


Ce thriller, où parade comme à son habitude Cage le guignol, offre quelques délicieux moments de consternation grâce à son scénario aussi épais qu&39;une tranche de jambon. Stolen, digne représentant de la vacuité d&39;un certain cinéma, ne mérite surtout pas qu&39;on s&39;y attarde.

4 / 10
12 heures

stolen.2012.1080p.bluray.x264-an0nym0us.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Assurément pas des sous-titres officiels !
Bonne traduction mais la plupart des règles de sous-titrage ne sont pas respectées.

Hôtel Transylvanie

Hôtel Transylvanie

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

N'ayant techniquement pas à rougir face à ses éminents concurrents, cette création des studios Sony exploite fâcheusement les sempiternelles ficelles qui permettent, à défaut de surprendre, de satisfaire un large public. Toutefois, la spontanéité des gags évoque par moments le génie des cartoons, ce qui est tout à fait grisant.

7 / 10
Twixt

Twixt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Twixt est un caprice de grand réalisateur : brillant mais personnel et exigeant. Saturé de références culturelles, on partage avec son protagoniste les mêmes coups sur la tête.

7 / 10
La Maison au bout de la rue

La Maison au bout de la rue

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si l'intrigue maintes fois revue ne garantit absolument aucun frisson, le public le moins difficile se rabattra sur une Jennifer Lawrence "captivante"...

5 / 10
Hit and Run

Hit and Run

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce qui saute aux yeux, c'est l'enthousiasme avec lequel l'équipe, et particulièrement les acteurs, ont mené à terme ce projet. La séance prend la forme d'un Feel-Good movie qui dépote grâce à sa bande originale percutante et ses tirades impertinentes, toujours sur le fil du second degré.

7 / 10
Killer Joe

Killer Joe

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Killer Joe soutient l'attention sans faillir grâce à ses ambiances fébriles, à la froide précision de ses dialogues et à son acteur vedette (Matthew McConaughey) franchement terrifiant. Mais c'est aussi un film qui dérange faute à ses quelques scènes troublantes dont la violence et la perversité ne trouvent pas toujours leur raison d'être.

6 / 10
Dredd

Dredd

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Compte tenu de son budget réduit, Dredd n'a pas l'envergure des grands films de SF. Mais son parti pris esthétique et les quelques nouveautés qu'il apporte à l'univers de son aîné lui donnent une vraie personnalité.
Comme lechaussette, j'espère qu'il s'agit là d'un galop d'essai et que des suites, à la mesure du potentiel du comic, viendront.

7 / 10
Taken 2

Taken 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Loin derrière le premier opus qui assumait complètement son côté bas du front, Taken 2 transpire l'égocentrisme crétin américain et consacre Olivier Megaton, imposteur notoire, pire créateur de cinéma-poubelle.
Il est amusant de constater, parmi les nombreux raccords foireux que compte le film, que les impacts de balles sur les murs sont en fait simulés par des autocollants !

4 / 10
Taken 2

Taken.2.2012.DVDRIP.XVID.AC3.5.1.HS.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Merci à Mazdolive pour son travail.
Dommage qu'il y ait un goût d'inachevé : passages pas traduits, orthographe inexacte qui d'ailleurs tient plus de l'inattention que de l'ignorance et traduction un peu trop littérale. C'est un peu pénible !

Taken

Taken

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A nouveau, on ne s'étonnera pas de ne trouver aucune originalité dans cette énième production Besson. Mais le grand Liam Neeson, particulièrement opiniâtre ici, emporte toute notre sympathie grâce à l'inventivité de sa cruauté.

7 / 10
Coraline

Coraline

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'inventivité d'Henry Selick, à qui l'on doit L'étrange Noël de M. Jack, s'épanouit dans cet écrin fait d'un curieux mélange d'onirisme lugubre et enchanteur, qui réserve à l'occasion quelques frayeurs.

8 / 10
Une éducation

Une éducation

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Une Education est un film délicat et maîtrisé qu'on déguste avec le même émerveillement
que son héroïne. Mais sa conclusion peu inspirée rend l'édifice un peu caduc.

6 / 10
Frankenweenie

Frankenweenie

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

bourré d'autoréférence jusqu'aux os, Frankenweenie doit assurément s'apprécier comme une anthologie. Dès lors, on espère que son créateur aura plus d'ambition pour son prochain métrage.

6 / 10
Une nouvelle chance

Une nouvelle chance

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Incapable de s'extraire des clichés du genre, ce mélo mollasson, dépourvu de toute
puissance dramatique, ne séduira que le plus indulgent des spectateurs. Clint Eastwood, lui, se contente du minimum syndical, ce qui n'arrange rien à l'affaire.

5 / 10
Looper

Looper.2012.720p.BluRay.x264-SPARKS.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pourquoi ajouter "Sous-titrage:CNST, Montréal" ? C'est bien la première fois que je vois ça !
Du reste, les sous-titres sont incroyablement bien faits. On note une ou deux erreurs qu'on pourrait imputer à une OCR imparfaite.

Des hommes sans loi

Lawless-2012-720p-BRRip-x264-AAC-KiNGDOM.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Une synchro farfelue les deux premières minutes. Le reste, c'est du tout bon !

Des hommes sans loi

Des hommes sans loi

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Lawless est une oeuvre incroyablement soignée dont les préoccupations artistiques font surgir ponctuellement la quintessence du cinéma.

8 / 10
Voisins du troisième type

Voisins du troisième type

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette comédie, dont 99% du fonds de commerce se situe (encore !) sous la ceinture, ne parvient pas à trouver le ton juste, l'équilibre nécessaire aux genres qu'il mélange. Pourtant, parfois et par chance, l'alchimie fonctionne et garantit quelques joyeuses trouvailles d'humour décalé.

5 / 10
Looper

Looper

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Au départ doté d'un pitch quasi anedotique, le film surprend et séduit quand il enrichit son genre d'éléments tout à fait inattendus, lui conférant une vraie saveur.

7 / 10
Premium Rush

Premium Rush

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

David Koepp aurait été bien avisé de limiter son film à l'esthétique pure, au spectacle gracieux de ces corps à deux roues, qui donne furieusement envie de "rider". Son intrigue, avoisinant le degré zéro, est tout simplement grotesque.

6 / 10
Jason Bourne : L'Héritage

Jason Bourne : L'Héritage

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Plus brutal et plus nerveux que ses prédécesseurs, le film est excellent de bout en bout.

7 / 10
TT3D: Closer To The Edge

TT3D: Closer To The Edge

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

TT3D : Closer to the edge est un film remarquable quand il fait la part belle aux personnages, aux ambiances, aux décors. Néanmoins, son manque d'adrénaline et de sensationnel, surtout pour un documentaire sur le sport mécanique extrême, est vraiment fâcheux.

6 / 10
Batman et Red Hood : Sous le masque rouge

Batman et Red Hood : Sous le masque rouge

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette énième déclinaison animée de Batman est excellente à plus d'un titre. Elle offre surtout une intrigue surprenante, assortie de scènes d'action explosives, sans jamais dénaturer l'univers de l'homme chauve-souris.

7 / 10
Happy Feet 2

Happy Feet 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Comme son aîné, Happy Feet 2 est visuellement toujours superbe, les passages musicaux, plus nombreux, sont réussis, mais révèlent une morale confessionnelle un peu incommodante.

6 / 10
Holy Motors

Holy Motors

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Holy motors est un film expérimental qui parvient remarquablement à faire du cinéma, un objet de cinéma. Mais son absurdité opaque déconcerte et, parfois, l'impression d'escroquerie plane.

5 / 10
Madagascar 3 : Bons baisers d'Europe

Madagascar 3 : Bons baisers d'Europe

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette troisième séance, sous le chapiteau cette fois, est épatante. Acrobaties, plaisanteries et fantaisie s'enchaînent avec virtuosité : applaudissements !

8 / 10
LEGO HERO Factory : Rise of the Rookies

LEGO HERO Factory : Rise of the Rookies

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'animation est bonne mais ces épisodes manquent cruellement de fond. En revanche, les plus jeunes pourraient adorer.

3 / 10
Fastest (Côté Diffusion)

Fastest (Côté Diffusion)

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

La force du documentaire, franchement réservé aux amateurs, ne tient certainement pas à son montage farfelu. C'est dans sa capacité à nous convaincre que le seul défaut de ces surhommes est d'être mortels, qu'il est le plus brillant.

7 / 10
Mords-moi sans hésitation

Mords-moi sans hésitation

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le rythme des gags est soutenu mais leur niveau n'a clairement pas été la préoccupation des auteurs. On apprécie tout de même le jusqu'au-boutisme crétin mais assumé de certaines scènes.

4 / 10
Total Recall : Mémoires programmées

Total Recall : Mémoires programmées

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parce qu'il privilégie le remue-ménage au remue-méninges, le spectacle, aux effets spéciaux omniprésents, est un peu exténuant.

6 / 10
Ted

Ted

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Quand la romance côtoie le très grivois et le conte pour enfant, on s'interroge sur la sincérité de la démarche. Ted vaut cependant le détour pour ses quelques scènes d'effronterie poilante, entrecoupées de clins d'oeil habiles à la culture des années 80.

6 / 10
L'Étrange Pouvoir de Norman

L'Étrange Pouvoir de Norman

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bénéficiant pourtant d'une intrigue bien ficelée, ParaNorman se montre trop soucieux de préserver son genre pour lui conférer une originalité réjouissante.

6 / 10
The Dark Knight Rises

The Dark Knight Rises

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Hormis ses scènes d'action spectaculaires, cet ultime épisode déçoit. L'intrigue souffre de raccourcis peu digestes et les révélations finales font l'effet d'un pétard mouillé.

6 / 10
Dark Shadows

Dark Shadows

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Misant désespérément sur son esthétique éculée et sur l'exubérance de ses acteurs, le cinéma de M. Burton n'est plus que l'ombre de lui-même.

4 / 10
Babysitter malgré lui

Babysitter malgré lui

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

l'humour irrévérencieux qui propulse cette comédie sur les chapeaux de roues décline rapidement au profit d'un produit tristement formaté.

5 / 10
Fire with Fire : Vengeance par le feu

Fire with Fire : Vengeance par le feu

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Curieusement pour un STV, L'ouvrage est sans bavures mais l'absence de spectaculaire se fait cruellement ressentir.

5 / 10
Batman: Year One

Batman: Year One

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette genèse de Batman s'avère bien trop monolithique dans le déroulement de son intrigue pour captiver. Pourtant, à l'instar des autres projets d'animation estampillés "Batman", sa mise en scène révèle un vrai savoir-faire.

6 / 10
Moonrise Kingdom

Moonrise Kingdom

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Noyé de surréalisme et dépourvu d'intrigue, ce conte au style léché mais maniéré ne tient plus en haleine dès la première demi-heure.

5 / 10
Rebelle

Rebelle

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Au delà de son aspect visuel impeccable, Rebelle est aussi un récit initiatique tendre, drôle et subtil dont les 90 minutes passent à la vitesse de l'éclair.

8 / 10
Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires

Abraham Lincoln : Chasseur de Vampires

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'action, quoique parfois illisible, offre de vrais moments de réjouissance tandis que la fresque historique, déconcertante au demeurant, mine l'ouvrage.

6 / 10
L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents

L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Parsemé de références amusantes, le dernier périple de ces pixels jurassiques remplit son cahier des charges sans décevoir ni surprendre.

7 / 10
The Secret

The.Tall.Man.2012.480p.BRRip.XviD.AC3-PTpOWeR.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Mes critiques lui sont destinées effectivement !
Par contre le timing était au poil Smiley clindoeil

The Secret

The Secret

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'intrigue, boursouflée de rebondissements, se dépouille rapidement de tout intérêt alors que son sujet, audacieux, est traité de façon sotte et malvenue. Amateur de ciném-arnaque, foncez !

3 / 10
The Secret

The.Tall.Man.2012.480p.BRRip.XviD.AC3-PTpOWeR.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Beaucoup de traductions littérales et superficielles qui révèlent un amateurisme peu consciencieux. Pas emballé.

Shark

Bait.2012.BDRiP.AC3-5.1.XviD-AXED.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Quelques traductions à côté de la plaque, des fautes grotesques dont on se serait bien passées, mais cela ne nuit pas au visionnage. Merci encore à lgdk2.

Shark

Shark

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Si Bait est navrant pour son scénario de pacotille et son suspens réchauffé, les incursions sanglantes du squale sont vraiment électrisantes !

4 / 10
Le Grand Soir

Le Grand Soir

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A la fois furieux et élégant, éloquent et mordant, le dernier Delépine et Kervern est tout simplement mémorable.

9 / 10
The Amazing Spider-Man

The Amazing Spider-Man

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Jonglant habilement entre scénario grotesque et niaiserie adolescente, ce remake -dénué d'intérêt- ne parvient pas à convaincre même dans le registre pur du
divertissement.

5 / 10
Les Trois Corniauds

Les Trois Corniauds

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pas franchement drôle, ni inventif, ce revival du cinéma des années 30 est un projet curieux mais cohérent, même si l'ennui nous gagne bien avant la déplorable fin.

5 / 10
Expendables 2 : Unité spéciale

The.Expendables.2.2012.720p.BRRip.x264.AC3-JYK.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Les sous-titres sont de très bonne facture même si parfois la traduction est irrecevable. Merci à celui qui se reconnaîtra.

Expendables 2 : Unité spéciale

Expendables 2 : Unité spéciale

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

S'il plane sur le film une violence dérangeante qu'on a peine à légitimer, Expendables 2 emballe son public grâce à l'exploitation fort avisée de ses guest stars.

6 / 10
Frangins malgré eux

Frangins malgré eux

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré quelques dialogues bien sentis et franchement poilants, le spectacle, dépourvu de toute modération, tourne vite à la pantalonnade.

5 / 10
L'Âge de glace 4 : La Dérive des continents

Ice-Age-4-Continental-Drift2012DVDRip-XviD-ETRG.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Même si l'effort de justesse est souvent palpable, le traducteur est passé à côté de toutes les règles de sous-titrage. Les tournures alambiquées perturbent et empêchent un visionnage confortable. Très mitigé.

Batman: The Dark Knight Returns, Part 1

Batman: The Dark Knight Returns, Part 1

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Même si techniquement l'animation n'est pas toujours soignée, la mise en scène, soutenue par une habile narration, est tout bonnement galvanisante.

7 / 10
Cosmopolis

Cosmopolis

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cosmopolis est inégal : on apprécie son style et sa pertinence mais, embarrassé de symboles, son verbiage est barbant.

6 / 10
Chimpanzés

Chimpanzés

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Au même titre que "Félins" (produit aussi par Walt Disney), ce documentaire est un must
pour ses images cocasses et ses commentaires savoureux.

8 / 10
Blanche-Neige et le Chasseur

Blanche-Neige et le Chasseur

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Derrière ses décors fabuleux, cette relecture sombre de Blanche-neige se révèle être
(naturellement ?) un énième produit formaté, sorte de vomi issu de multiples influences indigérées.

4 / 10
Red State

Red State

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A l'image des dévots qu'il met en scène, Red State est d'abord un film radical mais son épilogue en fait un film habile aussi.

8 / 10
Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans

Bad Lieutenant : Escale à la Nouvelle-Orléans

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Herzog retranscrit avec brio les atmosphères moites typiques de Louisiane. Il parvient
aussi à doter son polar halluciné d'une élégance étonnante, ce qui le rend assez exceptionnel dans son genre.

8 / 10
Breakdown

Breakdown

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Durant les premières minutes, une ambiance savoureuse de "vrai" thriller se dégage mais le suspens s'essouffle rapidement et l'agacement nous gagne quand le film déroule son intrigue trop convenue.

5 / 10
Prometheus

Prometheus

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Non content d'en mettre plein la vue, Prometheus, savant mélange de science-fiction et de mystique, captive les deux heures durant.

8 / 10
xXx 2 : The Next Level

xXx 2 : The Next Level

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Négligeant l'aspect fun et décomplexé de son aîné (incarné par l'irremplaçable Vin Diesel) cet épisode, gauche et crétin, ne vaut pas une cacahuète.

3 / 10
6 Bullets

6 Bullets

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Empruntant trop souvent le vocabulaire du téléfilm, Six Bullets n'est pas un bon film. Mais il est animé d'une curieuse sincérité.

3 / 10
Dark Shadows

Dark.Shadows.2012.720p.BluRay.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Merci au timide qui n'a jusqu'à présent pas osé signer son post, ni signer son OCR.
Merci à Lui !

Men In Black 3

Men In Black 3

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

La saga s'épanouit avec ce scénario sur mesure qui comblera autant les amateurs d'action que les fanas de science-fiction.

9 / 10
Dark Shadows

Dark.Shadows.2012.720p.BluRay.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Je le passe en Z2 alors !
Tu en portes l'entière responsabilité, gare à toi Smiley clindoeil

Safe

Safe

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Outre son intrigue étrangement alambiquée, les habituelles gunfights et autres courses-poursuites rasoir ne captivent jamais.

5 / 10
Les Géants

Les Géants

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bercé d'un souffle d'une arrogante liberté, Les Géants s'appuie sur la virginté de sa nature et l'innocence de ses héros pour façonner un film à la fois enchanteur et mature.

8 / 10
Hunger Games

Hunger Games

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En dépit de sa mise en scène soignée et de la générosité de son héroïne, on reste perplexe quant à l'intérêt de ce survival à l'eau de rose.

6 / 10
Safe

Safe.2012.720p.BluRay.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Traduction pertinente, orthographe d'une rare justesse, quelques désynchros ponctuelles cependant. Globalement, c'est du travail d'artiste. Merci Mary.

Battleship

Battleship

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses effets spéciaux tout à fait réussis, le patriotisme abject qui plane tout au long du film rend la séance particulièrement indigeste.

4 / 10
Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout

Les Pirates ! Bons à rien, mauvais en tout

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pétri d'une minutie impressionnante, ce conte en pâte à modeler, aux dialogues subtils, tire profit de toutes les qualités de son matériau : inventivité et distraction.

8 / 10
Avengers

The.Avengers.2012.DVDRip.XviD-NYDIC.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Traduction paresseuse parsemée de quelques fautes d'inattention mais globalement c'est du tout bon !

Avengers

Avengers

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Après l'inévitable première heure de parlotte, le film dévoile son colossal potentiel-divertissement. Les bons mots fusent tandis que la pyrotechnie se déchaîne ; on est repu mais qu'est-ce que c'était bon !

7 / 10
La Cabane dans les bois

La Cabane dans les bois

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pourtant motivé par des intentions fort louables de moderniser le genre,
ce projet ampoulé, en plus d'oublier d'être efficace, pésente une intrigue qui ressemble plus à un pari d'enfant qu'à un scénario de film.

4 / 10
Sur la piste du Marsupilami

Sur la piste du Marsupilami

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ma note : 0/10
Un projet futile à la promotion indécente ne pouvait que s'étaler dans le néant cinématographique. Une comédie outrageante même pour les plus jeunes
spectateurs.

The Box

The Box

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A trop vouloir alimenter son récit en références philosophiques, Richard Kelly abandonne un peu son spectateur. Mais qu'à cela ne tienne ! L'audace de sa mise en scène pour tenter de mettre en image l'indicible est tout à fait remarquable. Chapeau !

7 / 10
Get the Gringo

Get the Gringo

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Servi par un scénario confus, le film, sans doute trop prétentieux, échoue à trouver une constance dans le cynisme. On se réjouira par contre du retour de Mel, plus austère, mais en grande forme.

6 / 10
xXx

xXx

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Conscient de ne pas offrir un scénario copieux, cet actioner mise sur la démesure de ses cascades et l'enthousiasme permanent de Vin Diesel. Et ça marche !

6 / 10
Happy Feet

Happy Feet

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Visuellement impressionnant, ce Happy Feet brille surtout par la qualité de son scénario
et la maturité de sa réalisation, tout en faisant l'économie judicieuse des calembours souvent dispensables dans les productions du genre.

8 / 10
L'Âge de glace 3 : Le Temps des dinosaures

L'Âge de glace 3 : Le Temps des dinosaures

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le scénario a été relégué au second plan pour proposer un spectacle de pur divertissement : grisant mais pas marquant.

7 / 10
L'Âge de glace 2

L'Âge de glace 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce second opus, légèrement moins inspiré, perd en émotion ce qu'il gagne en rythme et en richesse graphique

7 / 10
L'Âge de glace

L'Âge de glace

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Avec ses dialogues bien sentis et son scénario élégant, ce film d'animation constitue une vraie cure de bonne humeur.

8 / 10
Agent double

Agent double

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ménageant le suspens subtilement, ce thriller psychologique austère et profond est baigné d'une atmosphère exaltante qui le le rend très estimable.

7 / 10
Ali G

Ali G

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré quelques gags qui font mouche, la vulgarité déborde trop souvent pour épargner cette comédie de l'indifférence.

5 / 10
Le Lorax

Le Lorax

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré ses décors vilains à la limite de l'infâme, le Lorax constitue un divertissement respectable pour son fun, son rythme et pour son traitement plaisant d'un sujet pénible

7 / 10
Lock Out

Lock Out

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Les amateurs de films d'actions nerveux aux dialogues cocasses seront comblés ! Les autres sauront apprécier le second degré pour éviter l'ennui.

7 / 10
Dragon Eyes

Dragon Eyes

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

C'est sur un scénario déjà peu inspiré que le film repousse les limites du poncif. Les combats, peu spectaculaires, auraient mérité un traitement plus fidèle au genre.

4 / 10
Père Noël : Origines

Père Noël : Origines

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un conte loufoque qui manque radicalement de piquant et qui peine parfois à susciter de l'intérêt.

5 / 10
Monsieur Papa

Monsieur Papa

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Gâté par les tics des téléfilms de seconde zone, ce mélo, emmené par une bande originale complètement fantaisiste, s'égare entre légèreté comique et tonalité grave,
sans jamais convaincre. Aïe !

3 / 10
Iron Sky

Iron Sky

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré un pitch prometteur, cette comédie au quatre vingt huitième degré, en plus de n'être pas drôle, ennuie.

4 / 10
The Divide

The Divide

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En dépit d'un climat joyeusement oppressant et d'une fin héroïque, ce huis clos -très violent- ne bénéficie pas de la profondeur nécessaire au genre pour faire date.

6 / 10
Dos au mur

Dos au mur

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ni l'intrigue poussive, ni les acteurs paresseux ne sauveront ce thriller insipide et inconsistant. Gastronomes cinéphiles : s'abstenir !

5 / 10
21 Jump Street

21 Jump Street

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On excusera largement le final qui tourne au grand-guignol pour apprécier l'humour débridé de cette comédie pop-corn bien rythmée, accompagnée de son petit lot de scènes cultes.

7 / 10
Malveillance

Malveillance

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pourtant doté d'une réalisation percutante et servi par des acteurs irréprochables, le film déçoit et ne s'élève jamais au delà de la série B, faute à un scénario trop conventionnel.

6 / 10
Le Projet Nim

Le Projet Nim

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bien que s'appuyant sur le racolage télévisuel, le propos -neutre et adapté- nous pousse à nous reconsidérer nous-même comme animal. Terrible.

7 / 10
Bellflower

Bellflower

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

De cette oeuvre ardente qui fait s'embraser le désespoir et la furie, on sort médusé

8 / 10
Perfect Sense

Perfect Sense

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Pétri de mélancolie poétique, le film délicat de David MacKenzie est d'abord un hymne à la vie, une rêverie à la fois personnelle et universelle qui ne laissera personne indifférent.

9 / 10
The Raid

The Raid

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

A force de jouer la carte de la surenchère, le spectacle d'abord percutant, tourne vite au grotesque. Puis les points faibles se dessinent : pas de scénario, des acteurs castés pendant la pause-café.... Il n'y a plus grand chose à se mettre sous la dent !

5 / 10
Nothing

Nothing

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce film vraiment curieux vaut surtout pour le traitement plutôt malin de son sujet.
Même si des scènes légères "fun-amisent" l'ouvrage, on tourne cependant rapidement en rond.

6 / 10
La Dame de fer

La Dame de fer

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Meryl Streep nous démontre qu'une prestation magistrale d'acteur peut sauver un film
de son classicisme outrancier.

7 / 10
Le Dernier Présage

Le Dernier Présage

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré une atmosphère envoûtante et un Guy Pearce excellent, le film piétine en
déroulant son scénario de façon peu inspirée.

6 / 10
Effraction

Effraction

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

le film de Schumacher est si pauvre qu'il confine régulièrement à l'amateurisme.

3 / 10
Event Horizon : Le Vaisseau de l'au-delà

Event Horizon : Le Vaisseau de l'au-delà

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Desservi par des effets spéciaux peu convaincants, le film, n'apportant jamais d'explications à son scénario inepte, laissera le spectateur sur le bas-côté dès la première demi-heure.

4 / 10
Mille mots

Mille mots

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Edddie Murphy enrichit un peu son rôle de guignol exubérant dans cette comédie qui, même si elle n'est pas totalement crétine, ne gratifiera le spectateur d'aucune surprises.

5 / 10
Rock Academy

Rock Academy

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On pardonne aisément au film son orientation enfantine, pour se délecter de l'inénarrable
jack black et son enthousiasme ultra-communicatif !

6 / 10
Berserk : L'Âge d'or, partie I - L'Œuf du roi conquérant

Berserk : L'Âge d'or, partie I - L'Œuf du roi conquérant

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce premier long-métrage, issu de la série éponyme datant de 1997, est tout simplement sublime ! Il s'agit à mon sens de ce qui se fait de mieux en matière d'anime actuellement. La sortie des deux prochains films nous fait mourir d'impatience.

9 / 10
Comme un chef

Comme un chef

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré une direction d'acteurs approximative et quelques maladresses dans le scénario, le film fait preuve d'une éloquence sans pareille pour parler de cuisine, tout en raillant le milieu gastronome. Et ces saveurs se marient à merveille.

6 / 10
Robin des Bois

Robin des Bois

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

En plus de superposer les intrigues et les personnages de façon un peu indigeste, le film possède les défauts de ses qualités : les décors, les costumes, les batailles constituent un spectacle plaisant mais naissent d'un académisme trop prononcé pour captiver.

6 / 10
The Dictator

The Dictator

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré les habituels gags lourdingues, cette comédie bien rythmée est suffisamment riche en dialogues poilants pour assurer 90 minutes de plaisir (un peu) coupable.

7 / 10
Cronos

Cronos

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ce film fantastique très curieux dans le traitement de son thème et plaisant pour sa mise en scène, souffre d'effets spéciaux parfois grotesques et d'une conclusion déroutante.

6 / 10
Amen

Amen

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Costa Gavras accouche ici d'un grand Cinéma classique dans la forme : prises de vue superbes et mise en scène ambitieuse, auquel on reprochera pourtant la timidité du propos. Un énième film sur le crime de lumière mais qui vaut son pesant de pop-corn pour sa maîtrise complète de son art.

7 / 10
The Human Centipede (First Sequence)

The Human Centipede (First Sequence)

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Ici, c'est le grotesque qui domine ! La torpeur remplace l'angoisse, et le cruel fait rire. Un film de genre ambitieux mais complètement foiré

4 / 10
Projet X

Projet X

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cet étalage de situations totalement fantasmées révèle, plus qu'une jeunesse américaine névrosée, un cinéaste qui fait honte au cinéma moderne.

3 / 10
Super Ca$h Me

Super Ca$h Me

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Spurlock a accouché ici d'un méta-documentaire tout simplement brillant et captivant.

8 / 10
Les Crimes de Snowtown

Les Crimes de Snowtown

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

S'appuyant sur une technique irréprochable (acteurs, bande son, photo), ce drame social ultra-violent, réservé à un public averti, est un véritable électrochoc.

8 / 10
Tenacious D in : The Pick of Destiny

Tenacious D in : The Pick of Destiny

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

L'ensemble, fun et décomplexé, constitue assurément un spectacle récréatif. Malheureusement, il s'agit là de la seule ambition du film.

6 / 10
Senna

Senna

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un documentaire fascinant et bouleversant qui fait la lumière sur les coulisses de la F1.

7 / 10
Monsieur Lazhar

Monsieur Lazhar

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un film magnifique qui traite avec une grande subtilité de l'exil et du deuil.
Par contre, l'accent canadien est vraiment incommodant ; ça nuit grandement à la compréhension des dialogues. Merci les sous-titres !

8 / 10
Ronal le Barbare

Ronal le Barbare

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Par delà ses gags hilarants, le film est un véritable hommage à l'heroic-fantasy.
Techniquement, un énorme travail a été réalisé : en temoigne la scène finale qui est tout bonnement épique ! Un im-man-quable !

8 / 10
God Bless America

God Bless America

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On apprécie surtout cette critique de la décadence américaine pour ce qu'elle a de cathartique. Mais ça cause beaucoup trop pour finalement en dire bien peu.
Le film regorge néanmoins de scènes travaillées, souvent rythmées par une bande son très soignée.

7 / 10
The Devil's Double

The Devil's Double

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le film porte bien son nom : le fils de Saddam, incarné admirablement par Dominic Cooper est terriblement diabolique ! Bien que relativement linéaire, le film s'autorise parfois des séquences stylisées très réussies. Mais le manque de rythme et un dénouement qui tire sur la longueur finit par trahir le manque d'inspiration du réalisateur.

6 / 10
Bad Ass

Bad Ass

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Sur fond de vengeance sociale des minorités, cette série B révèle un Danny Trejo attachant. Les dialogues comme les grosses "pastèques" que distribue le héros sont jubilatoires mais le scénario, faut-il s'en étonner, se cantonne au strict minimum.

5 / 10
Sécurité rapprochée

Sécurité rapprochée

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Poursuites, fusillades, trahison, ce thriller d'action n'oublie rien et n'évite pourtant pas les écueils. Mais l'enthousiasme du couple Reynolds/Washington fait plaisir à voir. Du coup on sort du film, non pas comblé, mais satisfait.

7 / 10
Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Ghost Rider : L'Esprit de vengeance

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Cette suite réalise la prouesse d'être encore plus faible que le premier opus. Le scénario provoque un tel ennui que même les scènes d'action ne parviennent pas à le briser.

2 / 10
Tout est illuminé

Tout est illuminé

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Balancé par une musique superbe, ce périple poétique, à la fois triste et drôle est un vrai bijou. Et que dire des acteurs tous irréprochables !

8 / 10
Noise

Noise

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On tenait là pourtant une très bonne idée. Mais le film se disperse rapidement en un fourre-tout déséquilibré. Film citoyen, comédie de mœurs, essai sur la liberté : on se désintéresse rapidement de l'intrigue. Dommage !

4 / 10
John Carter

John Carter

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Les 15 premières minutes laissaient présager une excellente oeuvre de SF.
Mais l'indigence du scénario et la crétinerie des acteurs plombent tout le potentiel du film.
Au final, cet énième Blockbuster sans âme, on l'apprécie comme un Big Mac.

4 / 10
Les Trois Mousquetaires

Les Trois Mousquetaires

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Quand les américains revisitent l'oeuvre de Dumas : c'est plaisant mais juste le premier quart d'heure... De plus, l'acteur qui campe d'Artagnan est tout bonnement in-su-ppor-ta-ble !
Restent des scènes d'actions dynamiques et bien filmées pour nous empêcher de baîller.

4 / 10
30 minutes maximum

30 minutes maximum

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un film que beaucoup attendaient comme le rattrappage du Zombieland 2 (malheureusement annulé !)
Résultat : ramassage complet dans un scénario inexistant et des gags qui ont du mal à décocher un sourire !

3 / 10
Recoil

Recoil

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le film, jusque dans ses dernières secondes, n'épargne aucun cliché. Reste un actioner bas du front, qui, une fois n'est pas coutume, laisse de côté les pan! pan! pour insister sur les pif! paf!

4 / 10
Killing Fields

Killing Fields

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Soutenu pourtant par une ambiance et des acteurs impeccables, le film pèche par l'inconsistance navrante de son scénario et entre logiquement dans la catégorie des "anecdotiques". Dommage !

6 / 10
Piégée

Piégée

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un film d'espionnage brut et glamour, rythmé par une B.O funky des 70's ?.
Un cocktail étrange et indigeste sur le papier mais savoureux à l'écran.

7 / 10
The Descendants

The Descendants

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Dans une famille multimillionnaire, s'interroge-t-on sur la perte d'un être détesté ?
The Descendants fait partie du pire du cinéma américain. Un film nauséabond au propos douteux.

2 / 10
Le Territoire des loups

Le Territoire des loups

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Loin de se cantonner au survival téléphoné, l'intrigue se concentre sur les démons qui animent le personnage principal. Un thriller malin qui tire profit des codes du genre pour raconter une histoire qui prend aux tripes. Entre road-movie, drame et terreur, le rythme est haletant jusqu'au final épique.

7 / 10
Simone

Simone

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Porté à bout de bras par Al PAcino, l'intérêt de ce mélange de comédie et de SF réside surtout dans sa réflexion sur la starification à Hollywood.
Assurément pas le meilleur Niccol, derrière Gattaca et Lord Of War, on reconnaît cependant la patte du réalisateur dans les décors, la couleur et la musique.

6 / 10
Very Bad Trip 2

Very Bad Trip 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Respectant à fond ce qui a fait le succès du premier, le trio s'en donne à nouveau à coeur joie dans cette suite encore plus rythmée, plus drôle et plus déjantée.

7 / 10
Chronicle

Chronicle

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un divertissement brillant qui étaye son propos jusque dans la mise en scène !
Une petite perle !

8 / 10
Rhum Express

Rhum Express

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Comme un lendemain de fiesta, on se dit "plus jamais ça" quand le film se termine.
On reste pantois devant la vacuité du scénario. Les personnages sont aussi denses qu'un verre de rhum vide. On mélange tout et n'importe quoi, et forcément, au final : ça fait mal au crâne ! Rarement un film, casté avec Johnny Depp, m'aura autant ennuyé !

4 / 10
Sucker Punch

Sucker Punch

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un délire pour geeks assez foutraque au premier abord. Puis, au fur et à mesure que l'intrigue se déroule, on est surpris de l'audace et de l'intelligence du récit.
C'est avec un plaisir coupable qu'on déguste les scènes d'action survoltées, ublimées par une bande-son ultra-pêchue.
Cependant, le fan-service à outrance (petites pépées et gros pétards) est parfois un peu indigeste.

8 / 10
L'Irlandais

L'Irlandais

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Savoureux mélange de polar noir, de drame, de comédie aux brefs accents de western, le film est un régal. On a hâte de découvrir les prochains projets du réalisateur : John Michael McDonagh.

9 / 10
La Dame en noir

La Dame en noir

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un background qui prend sa source dans les classiques de l'épouvante (on pense parfois à Lovecraft) pour garantir une ambiance glaciale et de bons gros frissons !
De façon surprenante, Daniel Radcliffe a su se désincarner de son personnage d'apprenti magicien pour camper cet avocat intrépide avec talent.

7 / 10
Contrebande

Contrebande

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un scénario pas très malin, des acteurs sous-exploités, une mise en scène classique voire plutôt paresseuse ne feront pas, c'est sûr, entrer ce thriller au panthéon.
De plus, la musique blues-rock punchy ne colle pas du tout au ton dramatique du métrage. Un film déséquilibré qui m'a bien déçu !

5 / 10
Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres

Sherlock Holmes 2 : Jeu d'ombres

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Rythmé, brillant, drôle, extravagant, le deuxième opus de Sherlock Holmes fait mouche !
Aussi bien pour le montage que pour le scénario, Guy Ritchie a réalisé un vrai travail d'orfèvre ; on jubile à chaque scène puis on regarde le générique final, le sourire béat.

9 / 10
Kill List

Kill List

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un film glauque, violent, barré et du coup, incontestablement indépendant qui rappelle par moments le cinéma de David Lynch. Bien que la réalisation maîtrisée sache instaurer de la tension quasiment à chaque plan, on regrette que le scénario soit, au final, si timide. On s'attend à des trucs énormes qui, en fait, tombent à plat.
Un film médiocre mais dont l'audace et l'anticonformisme manquent cruellement au cinéma actuel.

6 / 10
50/50

50/50

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Mis en scène tel un épisode d'une série TV, ce mélo nauséeux n'évite pas tous les écueils du genre. De peur de décevoir les producteurs, le réalisateur a lissé son film jusqu'à l'extrême : on glisse dessus comme sur le crâne de Joseph Gordon-Levitt, qui est d'ailleurs plutôt mauvais dans ce rôle.
Restent à sauver une bande originale pertinente et un Seth Rogen qui, comme toujours, parvient à dynamiser cet ouvrage atone.

3 / 10
Les Lyonnais

Les Lyonnais

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Dans ce polar sombre et violent, Olivier Marchal rend hommage aux valeurs des voyous à l'ancienne. La mise en scène non-linéaire permet au scénario bien troussé de tenir le spectateur en haleine jusqu'au bout. Son meilleur film selon moi.

8 / 10
My Week with Marilyn

My Week with Marilyn

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Malgré la performance de Michelle Williams, le film peine à décoller. On regrettera surtout le traitement très superficiel de la personnalité de Monroe. On regarde sans problème le film jusqu'au bout, mais un peu honteusement.

7 / 10
Bullhead

Bullhead

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

J'avoue que l'acteur principal est énorme, et son jeu tout en retenue dégage une force hallucinante. Au-delà de ça, on se retrouve avec deux films en un : un drame et un polar.
Bien que le sujet du premier soit audacieux, on se retrouve à la fin -fatalement- avec un film inabouti. C'est frustrant.

6 / 10
Félins

Félins

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Une très bonne surprise que ce documentaire. Des paysages splendides, des prises de vue hallucinantes et l'irremplaçable Samuel L. Jackson à la narration pour nous faire passer un excellent moment !

8 / 10
Poursuite mortelle

Poursuite mortelle

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Bien que le pitch soit commun, le cadre de ce thirller donnait envie !
Finalement, le scénario est totalement téléphoné, le charisme des personnages ressemble à celui des mauvais téléfilms et on ne ressent aucune angoisse pour ces personnages creux comme une tête de troll. Aïe !

3 / 10
A Dangerous Method

A Dangerous Method

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le contexte du début du XXième siècle est visuellement un vrai plaisir : costumes, décors... Au fil du récit, on s'identifie et on s'interroge sur les idées portées par les personnages, campés par des acteurs irréprochables.
On en prend plein les yeux et on s'en prend plein la tête: merci Cronenberg !

8 / 10
Retreat

Retreat

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Une excellente surprise ! Un scénario malin pour un final sans concession. Avis aux amateurs de Thrillers pas crétins

7 / 10
The City of Violence

The City of Violence

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Certainement dénigré pour son scénario griffonné sur un coin de table, ce film vaut surtout (et ce n'est pas peu dire) pour sa scène finale d'anthologie ! Une "fight" jouissive de plus de 20 minutes ; chorégraphiée majestueusement de surcroît !

6 / 10
Harry Potter et les Reliques de la mort, partie 2

Harry Potter et les Reliques de la mort, partie 2

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le dénouement final ! Un épisode grandiose qui met des points sur tous les -i. Dommage que la série ait commencé avec des épisodes-pralinés.

8 / 10
Les Maîtres du jeu

Les Maîtres du jeu

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Une excellente série B qui n'aurait (presque) pas à rougir de côtoyer un "Arnaques, crimes et Botanique". Retrouver un Stallone qui se la pète comme à l'ancienne est un vrai plaisir !

7 / 10
Margin Call

Margin Call

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un film où on se fait chier -n'ayons pas peur des mots- mais qui vaut pour le duel Spacey / Irons. Cependant, il met en scène, de façon savoureuse, la débâcle qui fît naître la Grande Mascarade théâtralisée depuis 2008.

7 / 10
La Planète des singes : Les Origines

La Planète des singes : Les Origines

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un film d'anticipation brillant qui donne outrageusement envie de voir une potentielle suite !

8 / 10
Into Eternity

Into.Eternity.2010.BluRay.720p.x264.DTS.MySilu.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Depuis quand les ST Z2 se permettent un orthographe approximatif et une grammaire fantaisiste ?

Cube

Cube-1997-DVDRip-XviD-AC3-RyDeR.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Problème d'accents, synchro tantôt bonne, tantôt mauvaise. Assurément un léger problème de fps.

Goon

moovee.goon.720.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Il s'agit en effet de ST officiels canadiens avec son lot d'expressions (a)typiques.
Gare aux médisants ignorants !

Iron Sky

Iron.Sky.2012.720p.BluRay.x264.YIFY.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Le "hardsub", en effet boby31, signifie un sous-titrage incrusté au fichier vidéo.
On le distingue du "softsub" : il s'agit alors d'un fichier de sous-titre séparé du fichier vidéo et, par conséquent, modifiable avec un éditeur de texte.

@afredoze : je t'invite à mettre à jour la release HAiDEAF !

Snow Cake

Snow.Cake.2006.LiMiTED.DVDRiP.XviD-HLS.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Synchro parfaite et des sous-titres officiels : que du bonheur !

Chronicle

chronicle-xvid-sparks.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

On est loin du fast-subbing ! Traduction plus convenable ! Léger manque de vocabulaire, certes mais je n'ai pas décelé de fautes d'orthographes énormes.
Ca ne vaut pas des ST rippés d'un support commercial mais cette version "amateur" comblera les plus difficiles des impatients !

Rampage : Sniper en liberté

Rampage.2009.Uncut.BluRay.720p.DTS.x264.RoSubbed-CHD.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Difficile de croire qu'il s'agit d'une Z1 !
Des traductions approximatives à la pelle, un timing de furieux du genre 3 lignes à lire en 1/2 seconde, des erreurs de français.... Aïe.

La Jetée

La Jetée

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Un roman photo dont le scénario a inspiré Terry Gilliam pour son "Armée des 12 Singes" (1996).

Faster

Faster-2010-720p-BluRay-DTS-x264-Felony.srt

Nuclear Commenté par Nuclear (436) le

Trop de fautes, ça m'a fait mal aux yeux.

La page c'est chargé en 0.791 secondes // PHP